Type Here to Get Search Results !
FLASH
DEVISES

PROJET MIONJO | Bilan positif selon ses initiateurs



Après avoir consacré une semaine pour l’évaluation sur le terrain du Projet Mionjo (Soutien à des moyens de subsistance résilients dans le Sud de Madagascar), la Banque Mondiale, principal soutien financier de ce programme budgétisé à 200 millions USD, a jugé le bilan satisfaisant. L’institution a également affirmé être fière de contribuer à cette transformation structurelle du Sud du pays. 

Du côté du ministère en charge de l’Economie et des Finances, on note que le projet de transformation de cette partie du pays constitue un engagement fort du gouvernement, étant donné que son but est de passer progressivement de l’urgence au développement. A noter que ce projet s’étalant sur 8 ans ans touche trois régions que sont l’Androy, l’Anosy et l’Atsimo Andrefana.

« La présence de nombreux représentants du gouvernement, avec les Partenaires Techniques et Financiers (PTF) sur place, marque cette satisfaction », a-t-on aussi indiqué dans un communiqué. Selon le bilan établi par les responsables du projet, et révélé aux médias cette semaine, si au début du projet, on avait compté 1,6 million de personnes dans une situation critique, une nette régression a pu être constatée lors de cette mission d’évaluation car les chiffres sont passés à 1 million de personnes.

Il a aussi été rapporté que les arrangements institutionnels (accompagnement des acteurs locaux, mise en place de structure locale de concertation, etc.) sont maintenant réalisés à 100%. Par ailleurs, les populations locales interviewées par la Banque Mondiale sur site affirment avoir perçu des changements.

Notons que suite à la descente sur le terrain effectuée dernièrement, les représentants de cette mission d’évaluation conduite par le Représentant Résident de la Banque Mondiale, Marie-Chantal Uwanyiligira, ont été reçus par le ministre de l’Economie et des Finances, Rindra Hasimbelo Rabarinirinarison, ce 28 mars 2022 dans son bureau à Antaninarenina, puis le lendemain par e ministre en charge de l’Intérieur, Justin Tokely.

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires
* Please Don't Spam Here. All the Comments are Reviewed by Admin.