Type Here to Get Search Results !
FLASH
DEVISES

LOVASOA RINA RAHARINAIVO | Primée par la fondation l’Oréal et l’Unesco



La scientifique malgache fait partie des récompensées à l’occasion du 13ème Prix Jeunes Talents Afrique subsaharienne L’Oréal-UNESCO Pour les Femmes et la Science.

Lovasoa Rina Raharinaivo est un des doctorants bénéficiaires de la bourse ARES-CCD, dans le cadre du projet « Bioplastique et Algoculture Villageoise ». Elle a étudié à l’Institut Halieutique et des Sciences Marines (IH.SM), Université de Toliara, Madagascar où elle a obtenu son diplôme de Licence de la mer et du littoral en 2015 et le DEA en Océanologie Appliquée en 2018. Les résultats de ses travaux de recherche en DEA ont été publié dans un journal scientifique avec comité de lecture.

Avant de continuer en thèse, Rina a travaillé à l’IH.SM dans le cadre de deux Projets de Recherche et de Développement (CALMADASLEEP et CLIP-OI) en partenariat avec l’Institut de Recherche pour le Développement (IRD) et OCEA Consult’, La Reunion. Pour le premier projet, elle est intervenue dans l’évaluation de la performance des pièges lumineux à capturer les post-larves de poisson en réalisant la collecte des données et les travaux de laboratoire. Dans le second projet, elle s’est chargée de la détermination des clés d’Identification des poissons en faisant le traitement des données (images des poissons selon les espèces et les familles) disponibles.

Rina est également Présidente de l’association Young reSearchers Organization of Madagascar (YSO-Madagascar), membre des réseaux des jeunes (WIOMSA, WIO-ECSN) et des femmes (WiMS, OWSD-Africa). Pour la thèse, Rina a choisi de se focaliser sur la qualité des produits plastiques algosourcés et (bio)dégradables.

Et la scientifique malgache figure dans le palmarès 2022 de la Fondation L’Oréal et l’UNESCO du 13ème Prix Jeunes Talents Afrique subsaharienne L’Oréal-UNESCO Pour les Femmes et la Science. A savoir que chaque année, chaque année, 20 chercheuses africaines sont récompensées pour l’excellence de leurs travaux scientifiques. 15 doctorantes et 5 post-doctorantes qui incarnent, par leurs parcours et leurs sujets de recherche, toute la diversité́ et le potentiel de la science issue du continent. Elles représentent une source d’espoir pour l’avenir du monde.
Tags

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires
* Please Don't Spam Here. All the Comments are Reviewed by Admin.