Type Here to Get Search Results !
FLASH
DEVISES

ECONOMIE CIRCULAIRE | Vohitra Environnement se positionne



Dans le rapport établi par le projet dénommé « Améliorer la gestion des déchets à Antananarivo », il est mentionné que 350 à 550 tonnes de déchets sont déversés chaque jour à Andralanitra et qu’une bonne partie de ces déchets peut encore être exploitée. Pour pallier à cette tendance au gaspillage dans la capitale, Vohitra Environnement s’est positionné comme acteur, œuvrant sous le statut d’entité privée, contribuant à la mise en place d’une économie circulaire. 

La structure  s’occupe notamment du traitement de déchets produits par les unités industrielles. Mais Vohitra Environnement affirme ne pas se concentrer uniquement sur la transformation des déchets. Elle intervient également sur le créneau de la mise en valeur des matières premières considérées par les consommateurs comme hors d’usage.

« Une fois le processus de recyclage des déchets achevé, le bien qui en résulte est ensuite vendu par la société pour en tirer une plus-value. Ce bénéfice fait partie du moteur de l’entité que représente Vohitra Environnement », a-t-on expliqué avant de noter qu’il s’agit de changer le paradigme d’une économie linéaire, consistant à jeter le produit une fois son utilité consommée, pour une économie circulaire, soucieuse des impacts des amas de déchets sur le milieu environnant.

L’entreprise met ainsi en avant l’’éco-conception comme outil de prédilection au profit de l’économie circulaire. En affirmant ce concept comme étant un pilier fondateur de ses initiatives, Vohitra Environnement affirme vouloir conscientiser chacun des acteurs qui font tourner l’économie du pays. L’entreprise qui soutient aussi qu’une économie circulaire n’est possible qu’à travers une coopération durable entre toutes les parties prenantes de la vie en société. « Cette coopération est animée par le secteur public, le secteur privé, la société civile et toutes les strates de la population ».
 
Conscient de la difficulté que représente le changement de ces modes de production et de consommation linéaires, Vohitra Environnement situe la place des acteurs publics au centre de la démarche : « Nous cherchons une coopération durable avec nos gouvernants et les administrations qu’ils dirigent ».

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires
* Please Don't Spam Here. All the Comments are Reviewed by Admin.