Type Here to Get Search Results !
FLASH
DEVISES

RESERVE RENIALA | L’un des joyaux du Sud



Le parc de Reniala, que l’on appelle aussi la Forêt aux mille Baobabs est une forêt hors du commun, composée essentiellement de baobabs et d’épineux endémiques qui s’étend sur à peu près 60 hectares. Cette réserve est aujourd’hui une zone écotouristique protégée où vous découvrirez des espèces propres au bush malgache.
 
Près du village de Mangily Ifaty à moins de 1 km du canal de Mozambique et à environs 25 km de la ville de Tuléar se trouve l’aire protégée Reniala, une petite réserve privée qui est gérée par une association appelée Reniala signifiant baobab en malgache. Appelée également réserve de Domergue, la réserve Reniala s’étend sur plusieurs dizaines d’hectares de forêt épineuse et de baobabs constituant une importante zone d’éco-tourisme.
 
Lors de votre passage dans la partie sud de la Grande Ile, vous aurez l’occasion de découvrir ce bush malgache qui abrite plus de 2000 espèces de plantes dont la plupart sont endémiques. Le pachypodium et 3 autres espèces d’arbres séculaires à l’instar de l’Andasonia rubrostipa se retrouvent également dans cette réserve et les baobabs sont réputés pour leur grande résistance à la forte chaleur. 
 
L’aire protégée de Reniala regroupe un sentier botanique et c’est aussi un véritable coin de paradis pour les ornithologues amateurs qui souhaitent enrichir leur connaissance. En effet, cette réserve abrite quelques espèces d’oiseaux rares dont l’Uratelornis et le Monias, des reptiles, des tortues astrochélys et Pyxis, des serpents et des microcèbes.
 
La ballade organisée à travers la réserve est consacrée plus particulièrement aux arbres et aux plantes médicinales. « Votre ballade sera entièrement personnalisable, en fonction de ce que vous souhaitez découvrir parmi la faune et la flore du parc. Il faut savoir que cette forêt joue un rôle très important pour les pêcheurs Vezo, car elle y renferme la matière première nécessaire à la construction de leurs pirogues (balsa, delonix …) », soutient l’office régional du tourisme de Tuléar.
 
Lors de votre visite, ne manquez pas le moment phare de la visite, la rencontre avec l’ancêtre de cette forêt, un baobab vieux de plus de 1500 ans, de quoi voir des milliers d’années d’histoire en une ballade fantastique…
Tags

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires
* Please Don't Spam Here. All the Comments are Reviewed by Admin.