Type Here to Get Search Results !
FLASH
DEVISES

RLSF | En soutien aux projets énergétiques



Cela fait maintenant trois ans que l’Agence pour l’Assurance du Commerce en Afrique (ACA)  et la Banque Allemande de Développement KfW ont lancé la RLSF (Regional Liquidity Support Facility) avec un financement du Ministère Fédéral Allemand de la Coopération et du Développement Economique (BMZ). Madagascar fait partie des pays éligibles pour bénéficier de ce support.

La RLSF a été conçue pour lutter contre le changement climatique et attirer les investissements en soutenant des projets d’énergie renouvelable dans les pays concernés. Dotée d’une capacité initiale de 63,2 millions euros, la RLSF soutient des projets d’énergie renouvelable de petite et moyenne envergure d’une capacité allant jusqu’à 50 MW (et, exceptionnellement, jusqu’à 100 MW) en protégeant les promoteurs contre le risque de retard de paiement des acheteurs publics, afin que davantage de projets atteignent le stade du bouclage financier.
 
 Le mécanisme est accessible aux PEI basés dans les pays qui ont signé le Protocole d’accord de la RLSF. À ce jour, sept pays dont le Benin, le Burundi, la Côte d’Ivoire, le Madagascar, la Malawi, l’Ouganda et la Zambie l’ont signé et plusieurs autres s’apprêtent à le faire, notamment l’Éthiopie et le Ghana. L’ACA, dont l’intérim de la direction générale est assuré par la Malgache Toavina Ramamonjisoa, encourage vivement d’autres pays à adhérer au Protocole pour offrir des solutions énergétiques plus rentables et plus propres.
 
 Selon Thomas Duve, Directeur de  KfW, « satisfaire la demande croissante de l’Afrique en énergies renouvelables et durables nécessite des investissements bien supérieurs aux capitaux disponibles auprès des sources publiques. Toutefois, les gouvernements africains et leurs partenaires de développement peuvent inciter le secteur privé à procéder aux investissements nécessaires pour combler cet écart. Ensemble, nous pouvons établir pour ce faire, des cadres propices, stables et prévisibles, et offrir des mécanismes adaptées à la  de réduction des risques ».

On soutient en outre que le financement du Ministère Fédéral Allemand de la Coopération et du Développement Economique (BMZ) apportés à la RLSF témoignent de d’un fort engagement en faveur de ce processus et du développement d’un marché de l’énergie durable en Afrique. 

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires
* Please Don't Spam Here. All the Comments are Reviewed by Admin.