Environ 600 tonnes de produits consacrés à l’approvisionnement des cantines scolaires seront distribuées chaque année à 120 000 enfants des établissements scolaires des régions Anosy et Androy pour lutter contre l’insécurité alimentaire. Un projet qui équivaut à 8 millions de dosettes de solutions nutritionnelles par an qui seront produites par la société Nutrisud. 

Les compléments alimentaires sont composés d’arachide, de lait en poudre, de sucre et d’autres produits. L’unité de production de Nutrisud, implantée à Taolagnaro, la capitale de la région Anosy, a vu le jour grâce à l’initiative de l’association Fitia de la Première Dame, Mialy Rajoelina, de la Fondation Mérieux et du groupe Nutriset. 

L’usine a été inaugurée la semaine passée par le couple présidentiel qui a séjournée dans le sud du pays. Il a en outre été indiqué qu’en plus de ses apports conséquents dans le cadre de la lutte contre la malnutrition dans le sud, Nutrisud favorisera éla création d’emplois au niveau des régions concernées. Les femmes seront privilégiées. Elles participeront directement et activement au fonctionnement de l’usine et à la récolte des matières premières, par l’intermédiaire des coopératives.

Une trentaine de collaborateurs assurera le fonctionnement de l’unité industrielle. Un programme de formation est prévu pour le personnel. Selon Faustine Lescanne, administrateur du groupe Nutriset. Les ressources humaines doivent être à même de comprendre les attentes liées au projet.  Le directeur en charge de la coopération et de la prospective de la Fondation Mérieux, Pascal Vincelot, a pour sa part salué les actions de l’association.

Pour rappel, la signature de la convention qui a permis la mise en place de l’usine a été paraphée au mois de mars dernier. Les travaux de construction de l’usine ont démarré deux mois plus tard. Désormais elle est opérationnelle.