1732 navires avec 4468 membres d’équipages et 25048 passagers ont transité dans les 7 ports maritimes nationaux et deux ports fluviaux de Madagascar au mois d’octobre 2021 si 51 navires étrangers ont fait escale dans 6 ports internationaux du pays selon le rapport de l’Agence portuaire maritime et fluvial (APMF). 

On sait en outre que 109 navires ont transité dans les ports de Madagascar au cours de cette période tandis que 1513 navires ont circulé dans la Zone économique exclusive de la Grande île. Toujours dans son rapport mensuel sur le transport maritime et fluvial, l’APMF indique par ailleurs que 7 évènements en mer ont été enregistrés au mois d’octobre, à savoir 2 disparitions, 1 naufrage, 1 assistance, 1 fausse alerte, 1 échouement, et 1 collision. 

Dans le cadre de la lutte contre le Covid, les procédures appliquées aux ports maritimes et fluviaux de la Grande île restent inchangées, a aussi rapporté l’Agence portuaire maritime et fluvial. Pour les navires en provenance de l’étranger, seuls ceux transportant des marchandises qui assurent l’approvisionnement en besoins essentiels sont autorisés à faire escale dans les ports internationaux de Madagascar. 

L’application stricte des procédures sanitaires en rade et au port est jusqu’ici exigée, souligne l’APMF. Les navires autorisés sont tenus de se soumettre à une mise en quarantaine avant d’entrer au port. Le confinement à bord et l’interdiction à l’équipage de débarquer durant l’escale, sont toujours de vigueur. Les autres navires tels que les navires de croisière, les navires à passagers, les navires de plaisance et les boutres sont interdits d’escale aux ports malagasy. 

Concernant le transport national, le transport de marchandises et de passagers est autorisé. Le contrôle des passagers et des membres de l’équipage au départ et à l’arrivée dans les ports nationaux maritimes et fluviaux, et le suivi de l’état de santé de ces derniers à travers la prise de température se poursuivent en collaboration avec les équipes sanitaires locales.