« Glasgow ou la COP26, c'était aussi des rencontres bilatérales Sud-Sud. J'ai été extrêmement ravie d'avoir été reçue par mon homologue, la Ministre de l'environnement du Rwanda », a rapporté la Ministre en charge de l’Environnement et du Développement durable de Madagascar sur ses médias sociaux ce jeudi. Le début d’une coopération verte étroite et de long terme entre les deux pays ?

Pour la Ministre Baomiavotse Vahinala Raharinirina, le Rwanda a un parcours fascinant en matière de gestion forestière et en matière de financements durables du secteur environnement. Et le membre du gouvernement de noter la mobilisation par les autorités publiques du secteur privé pour la gestion des forêts a conduit au zéro déforestation actuel. « Un véritable succès du partenariat public privé ».

Madagascar semble également s’intéresser à la manière dont le pays de l’Afrique de l’Est a mis sur pied le Fonds Rwandais pour l'environnement, réceptionnant l'ensemble des financements venant des Partenaires Techniques et Financiers et des autres bailleurs, pour les secteurs de la biodiversité, l'énergie, l'environnement.

Suite à cette rencontre avec Jeanne D'Arc Mujawamariya, Baomiavotse Vahinala Raharinirina a annoncé que le Rwanda a affirmé sa disposition à accompagner Madagascar en commençant par l'envoi d'experts Rwandais sur place, pouvant former ou aider les agents publics sur différents domaines comme la mobilisation des financements climatiques, l'agriculture résiliente, le tourisme vert et haut de gamme...

A savoir que pour le dossier climat, Madagascar appartient à trois groupes de négociation à savoir le Groupe Africain de Négociation ou AGN, le Groupe des Pays les Moins Avancés ou PMA et le Groupe77+Chine. Lors de la COP 26, onze thématiques ont été abordées durant les négociations. Et constat a été fait que les positions du Rwanda et de la Grande Ile se rejoignent sur les principaux points discutés comme le Plan d’exécution du financement des 100 milliards de dollars avant 2025 ou encore la mise en place du Système d'échange de droits d'émissions de gaz à effet de serre.