Type Here to Get Search Results !
FLASH
DEVISES

CASH AND CARRY | Kibo mise sur les achats en gros



« Kibo Cash and Carry » se présente comme la première enseigne de libre-service grossiste à s’implanter à Madagascar. La marque du groupe Talys mise aussi sur ses 4500 références pour se démarquer de la concurrence sur un marché de plus en plus disputé.

Dans la vente en gros traditionnel, les négociations de gré à gré entre le commerçant et l’acheteur sont monnaie courante. Les prix peuvent varier selon les volumes achetés et les capacités de négociation du client. Dans les magasins en libre-service, la priorité est donnée aux achats en petite quantité. Ces deux conceptions du commerce constituent le fondement même du « cash and carry ».

La formule du « cash and carry » reprend alors les codes du commerce grossiste, où les achats en grande quantité sont encouragés, pour les combiner à la flexibilité du libre-service. Les acheteurs choisissent eux-mêmes leurs produits en magasin, conditionnés en gros sur des palettes. Les clients se chargent généralement du transport et de l’acheminement de leurs achats.

« Les prix de gros en cash and carry sont fixes, peu importe la quantité choisie. Vous payez le même prix que vous achetiez un produit ou une palette complète », soutient Kibo qui souligne que c’est ce concept même qui fait sa force. Ainsi, que le client soit un professionnel de la restauration, une association ou une famille nombreuse habituée aux paniers de courses volumineux, il paiera le même prix.

Le grossiste du groupe Talys qui note en outre que son magasin-entrepôt propose des produits et des marques jamais distribués par les autres magasins opérant dans la Grande Ile. Quant à son site internet,  il présente tout son catalogue produits. Et à la manière d’un Drive ou du click & collect, l’enseigne propose la livraison à domicile ou sur le lieu de travail.

A remarquer que la compétition est de plus en plus rude entre les acteurs de la grande distribution à Madagascar. D’où la propension des enseignes, anciennes ou nouvelles, à mettre en orbite de nouveaux concepts commerciaux, sans parler de la guerre de position sur le marché de l’e-commerce. Et selon un spécialiste du secteur, la bataille sur ce créneau de l’innovation ne fait commencer.

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires
* Please Don't Spam Here. All the Comments are Reviewed by Admin.