Type Here to Get Search Results !
FLASH
DEVISES

FILIERE MICA | Un assainissement s’impose



Madagascar fait aujourd’hui partie des principaux pays producteurs et exportateurs de mica. Mais la filière doit être assainie pour mieux contribuer au développement socio-économique de l’île et, surtout, pour mettre fin au travail des enfants dans les mines.

Une délégation conduite par Caroline Anstey, Présidente de l'ONG Pact Madagascar, a rencontré dernièrement le Ministre des Mines et des Ressources Stratégiques Rakotomalala Herindrainy Olivier à Ampandrianomby. Les échanges ont porté sur la nécessité d’assainir la filière d’extraction et d’exploitation de mica dans le pays et particulièrement de mieux lutter contre le travail des enfants sur les sites miniers dans le sud.

On sait en outre qu’une délégation est partie à Fort-Dauphin pour une mission de deux jours dans le cadre du lancement d'un projet pour la lutte et l'éradication du travail des enfants dans les mines de mica dans le Sud de Madagascar, en l’occurrence dans la Région Anosy. L’objectif étant de constater de visu les réalités sur terrain et ainsi de conjuguer les efforts avec les responsables étatiques et les communautés locales.

Selon Pact Madagascar, il s’agit d’un pas de plus pour renforcer la quête commune déjà engagée par les parties prenantes dont l’Administration, à travers les actions gouvernementales déjà initiées dans ce sens, entre les départements ministériels concernés, notamment celui de l'Emploi et celui des Mines. L’objectif étant d’instaurer un environnement protecteur au sein de cette filière minière. 

Affirmant être conscient des enjeux en question, le Ministre en charge des Mines a saisi l’occasion de cette rencontre pour partager son souhait d'élargir le projet dans l'élimination du travail des enfants dans l'exploitation artisanale de l’or à Madagascar. De son côté, l’ONG a fait savoir qu’elle va se pencher sur ce sujet et « compte concrétiser ensemble un projet dans cette optique avant la fin d'année ». A titre de rappel, des réunions conjointes et un atelier de finalisation et de validation du plan d'action pour assainir l’exercice des activités dans les mines de mica se sont tenus depuis 2020, ayant vu la participation active des diverses parties prenantes.

A savoir que le mica fait partie des minerais les plus exportés par la Grande Ile ces dernières années. Pour des recettes annuelles estimées à 6,5 millions de dollars, Madagascar serait le troisième producteur mondial de mica. Et c’est la Chine qui est le principal client de ce minerai en achetant 87% du total du mica exporté. Très recherché pour sa capacité à supporter les fortes chaleurs, le mica est utilisé notamment comme isolant dans les industries aéronautique et automobile, ainsi que dans la téléphonie.

Les experts recommandent aujourd’hui aux entreprises internationales clientes de la filière mica malgache de prendre leurs responsabilités et de sourcer réellement la provenance de ce minerai dans leurs produits, comme c'est déjà le cas avec le mica indien. Et au-delà de l’inacceptable utilisation des enfants dans les mines, les parties prenantes soutiennent qu’il est temps de repenser l’ensemble du fonctionnement de la filière afin que cette dernière contribue davantage à l’économie du pays.

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires
* Please Don't Spam Here. All the Comments are Reviewed by Admin.