Type Here to Get Search Results !
FLASH
DEVISES

INVESTISSEMENT INDUSTRIEL | Le comité de pilotage est en place



Selon l’Economic Development Board of Madagascar (EDBM), l’agence en charge de la promotion des investissements sur le Grande Ile, comme convenu à l'issue du Dialogue Public Privé (DPP) consacré à la promotion de l’investissement industriel, portant sur des thèmes transversaux et sectoriels durant les semaines du 28 mars et du 09 mai dernier, la première séance de travail du comité de pilotage pour la mise en œuvre des résolutions prises a eu lieu. 

L’EDBM qui a également rapporté que les engagements respectifs des secteurs privé et public lors de ce DPP sont désormais rendus publics et servirons de base de travail pour le comité de pilotage qui poursuivra les échanges. A savoir que si l’on se réfère aux notes du Ministère en charge de l’Industrialisation (MICC), la priorité est de parvenir à l’adoption d’une loi de programmation industrielle avant la fin de cette année 2022.

De la nécessité de mise en place d’un système de fonds de garantie pour financer les investissements industriels aux questions problématiques comme l’énergie, en passant par l’aménagement des zones industrielles et le crédit-bail, de nombreux sujets ont déjà été discutés entre les responsables publics et les membres du secteur privé représentés par pratiquement tous les groupements professionnels et patronaux.

On sait ainsi que les représentants des entreprises ont noté lors des échanges qu’il est envisageable de se regrouper en Groupement d’Intérêt Economique pour répartir les investissements pour la mise en place d’une solution d’autoproduction. Le secteur privé peut également se positionner comme fournisseur d’énergie pour les parcs industriels lancés par l’Etat. Sous un autre angle, le secteur privé s’est engagé à investir dans l’efficacité énergétique et l’adoption progressive des énergies renouvelables.

Le MICC a rapporté pour sa part que concernant l’accès au financement, le ministère s’engage à appuyer la finalisation du cadre légal du crédit-bail, à mettre en place un Fonds National pour le Développement Industriel (FNDI) et un tableau d’information économique. Par ailleurs, face aux réticences constatées au niveau des entrepreneurs et des industriels nationaux à ouvrir leur capital, le MICC a déclaré qu’un appui étatique sera apporté afin de résoudre ce problème.
Tags

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires
* Please Don't Spam Here. All the Comments are Reviewed by Admin.