Type Here to Get Search Results !
FLASH
DEVISES

COOPERATION | Revue des projets de l’UE



Le 10ème dialogue de partenariat entre Madagascar et l’Union européenne (UE) s’est tenu ce lundi au Palais d’Etat d’Iavoloha et ce, conformément à l’article 8 de l’Accord de Cotonou relatif à la coopération entre l’Union européenne et l’Organisation des Etats d’Afrique, Caraïbes et Pacifique (OEACP). Une revue des projets financés par l’UE à Madagascar a été effectuée à cette occasion.

« Les projets en cours et ceux qui seront mis en œuvre dans un avenir proche, dans le cadre du nouvel instrument de coopération de l’Union européenne : NDICI – Global Europe ont été passés en revue », a-t-on rapporté dans un communiqué conjoint. Ces projets concernent la gouvernance, les infrastructures (routes, énergie), la santé, le développement rural, l’intégration régionale, entre autres. Les parties ont également discuté de l’Accord de Pêche – les négociations de cet accord entre l’UE et Madagascar ont repris en juillet. La signature de l’accord et de son protocole avec les annexes techniques reste un objectif partagé (MG-EU) pour le second semestre de l’année 2022.

La question relative au secteur privé a été également discutée, selon toujours le communiqué conjoint. Au vu du contexte international actuel, plus compétitif que jamais pour les investisseurs privés, l’UE a fait remarquer qu’il devient d’autant plus urgent d’engager et de faire aboutir dans le pays les réformes réglementaires et administratives nécessaires à une amélioration visible de l’environnement des affaires et du climat d’investissement. 

Pour sa part, la partie malgache a informé qu’un avant-projet de loi sur les investissements est en cours de validation et une tenue régulière de dialogue public privé (DPP) a permis de définir les engagements du secteur public et privé. L’UE a également été informée qu’une réunion se tiendra au mois de septembre entre le chef de l’Etat, Andry Rajoelina, et le groupement des entreprises à Madagascar concernant les mesures incitatives afin d’accompagner les industriels à investir davantage à Madagascar.

Enfin, concernant les élections présidentielles prévues en 2023, la partie européenne a rappelé la mission indépendante de suivi électoral à Madagascar du mois de mai dernier qui visait à évaluer la mise en œuvre des recommandations émises dans le rapport final de la Mission d’observation électorale de 2018. Le rapport de la mission de suivi sera publié dans les prochains jours, a-t-on indiqué. Pour 2023, l’UE a souligné l’importance d’un processus électoral inclusif, consensuel et transparent.

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires
* Please Don't Spam Here. All the Comments are Reviewed by Admin.