Type Here to Get Search Results !
FLASH
DEVISES

CHAMBRE DES MINES | Subtile opération de sensibilisation



Dans un contexte morose marqué par la chute des activités du fait de la crise sanitaire, et aussi des interrogations autour du sort du projet d’exploitation de sables minéralisés de Base Toliara, dans le sud du pays, la Chambre des Mines de Madagascar a choisi de faire passer subtilement ses messages.

Aussi, pour convaincre l’opinion de la nécessité pour Madagascar d’augmenter son niveau d’attraction vis-à-vis des investisseurs, la Chambre a souligné que la Grande Ile est en compétition avec plusieurs autres pays d’Afrique et que nombre de ces derniers ont fourni de considérables efforts pour améliorer leur climat des affaires, si l’on ne cite que la disponibilité d’infrastructures nécessaires au projet : port, routes, énergie … ou la disponibilité des données géologiques. 

Selon la Chambre, les leçons apprises ont démontré qu’investir dans la Grande Ile couterait 30% plus cher que sur le continent africain. Et la plateforme de lobbying d’ajouter que pour atteindre le même PIB que celui du Maroc dans 20 ans, le pays « a besoin de deux QMM par an en termes d'investissement ».

Rappel a également été fait que depuis l'entrée en opération des deux géants miniers (Ambatovy et QMM), les achats cumulés de biens et services effectués par l'industrie minière auprès des entreprises locaux se chiffrent à plus 3,5 milliards USD. Ambatovy se serait approvisionné auprès de 3000 agriculteurs pour environ 1600 tonnes de fruits et légumes et auprès de producteurs avicoles plus de 25 000 œufs et 3500 poulets par semaine.

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires
* Please Don't Spam Here. All the Comments are Reviewed by Admin.