Type Here to Get Search Results !
FLASH
DEVISES

VIABILITE DE LA DETTE | Risque modéré pour Madagascar



Madagascar dispose depuis quelques années d’une stratégie nationale d’endettement et bénéficie de la collaboration des services du Fonds monétaire international (FMI) et la Banque mondiale dans l'analyse systématique de la viabilité de la dette. 
 
Le pays éprouve toujours de grands besoins de financements en vue d'accroître les investissements dans le domaine des infrastructures et promouvoir les secteurs sociaux et productifs. Dans ce cadre, le gouvernement privilégie autant que possible le recours aux dons et aux emprunts concessionnels auprès des partenaires techniques et financiers (PTF). 

Ces derniers mois, les financements alloués à la Grande Ile étaient destinés en grande partie à soutenir les efforts visant à limiter les impacts de la pandémie de coronavirus sur le plan socio-économique. 

On sait en outre que le budget établi pour la mise en œuvre du Plan multisectoriel d’urgence est de 826,09 millions USD. Il est prévu être financé à hauteur de 443,17 millions USD par des ressources nationales, notamment à travers les Ressources Propres Internes de l’Etat (RPI), et à hauteur de 127,00 millions USD par les PTF sur des projets en cours. Le gap devrait faire l’objet d’un tour de table avec les bailleurs de fonds.

L'analyse de viabilité de la dette faite conjointement avec les services du FMI montre que la dette demeure soutenable avec un ratio Valeur Actuelle de la Dette / PIB de moins de 20% pour un seuil de 30% et confère à Madagascar un risque de surendettement modéré. Le FMI suggère cependant que les responsables maintiennent « une politique prudente et efficace d'endettement ».

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires
* Please Don't Spam Here. All the Comments are Reviewed by Admin.