Type Here to Get Search Results !
FLASH
DEVISES

FONDATION H | Demandez le programme !



La Fondation H, pour sa réouverture à la suite de la période de confinement en France, présentera ‘Lettres à Embona’ du photographe Malgache-Italien Christian Sanna. Dans cette série débutée en 2013 et toujours en cours, intégralement photographiée dans la région de Nosy Be, Christian Sanna privilégie une écriture émotionnelle, à l’opposé de l’approche documentaire de ses premiers sujets sur Madagascar. 

Les photographies argentiques qui composent 'Lettres à Embona', par leur dimension intime, constituent le premier chapitre d’une réflexion personnelle sur Nosy Be. Christian Sanna sera présent à la Fondation H à Paris du 2 au 5 décembre.

A Antananarivo, la Fondation H présentera « La photographie est le scellage d’un fragment de temps » de Teddy Eric Razafindralambo (dit Lowett). Ce dernier a commencé la photographie en 2011 grâce à l’influence de son père et de son grand-père, véritables passionnés. 

Il s’initie au medium via la photographie de voitures de course puis se spécialise dans le portrait, tout en vouant un véritable culte à la culture japonaise (manga) et les films de fiction. Il découvre alors notamment Speed Grapher, un manga racontant l’histoire d’un photographe de guerre, qui le fascine. Lowett est également influencé par d’autres photographes comme Benjamin Von Wong, Dani Diamond et Brandon Woelfel. 

En 2013, il participe à une exposition collective intitulée ‘Mon Madagascar, c’est quoi ?’. Les portraits qu’il y présente privilégient la lumière naturelle, les paysages féériques et la reproduction de poses cultes issues de films. « La photographie, c’est un petit arrêt sur le temps qui me rappelle des souvenirs. C’est le partage d’un instant T. » 

Pour son projet Alokin’ny Ntaolo, présenté dans l’exposition ‘Antananarivo Ligne 11’ à la Fondation H – Antananarivo, Lowett réalise un montage de photos prises dans le même lieu à Antananarivo, à des époques différentes. « J’ai vadrouillé dans la ville pour photographier des lieux dans le but de saisir la version actuelle d’un lieu déjà photographié à une époque ancienne. Grâce à un logiciel de montage, j’ai superposé les deux images, comme pour fusionner deux époques différentes. » 

Lowett donne rendez-vous au public le mercredi 2 décembre à partir de 13h30 à la Fondation H – Antananarivo, pour échanger autour de sa démarche artistique. L’exposition ‘Antananarivo Ligne 11’ est ouverte au public du lundi au vendredi de 9 à 17h et le weekend sur rendez-vous jusqu’au 22 janvier 2021.

Tags

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires
* Please Don't Spam Here. All the Comments are Reviewed by Admin.