A travers le projet "Adaptation en zone côtière aux changements climatiques", le ministère en charge de l’Environnement et du Développement durable, le MEDD, met en œuvre le projet de construction d'infrastructure de protection du littoral dans la ville de Toamasina.

Le projet consiste, selon un communiqué publié par le ministère, à la mise en place d’une digue de protection sur une distance de 500 m sur la côte le long du boulevard Ratsimilaho afin d'assurer la protection des infrastructures de la ville du grand port qui, rappelons-le, fait partie des villes choisies pour accueillir l’un des principaux programmes de modernisation urbaine initiés par la Présidence de la République, à travers le projet dénommé Miami.

Un Comité de pilotage Spécial a été créé afin de veiller au déroulement des travaux de construction de la digue de protection et de fournir des orientations stratégiques et politiques en adéquation avec les autres projets présidentiels dans la ville de Toamasina.

La première réunion du Comité s'est tenue le 18 février dernier sous la direction du directeur régional de l'Environnement et du Développement Durable en présence du maire de la ville de Toamasina. Un protocole de collaboration a été signé entre le MEDD à travers la DREDD Atsinanana et la Commune Urbaine de Toamasina.

Le MEDD a affirmé par ailleurs entreprendre d’autres actions au profit de Toamasina à l’instar du programme de formation mené en collaboration avec l'Association Fleurs Eveillées concernant la mise en place de pépinières dans le Fokontany Verrerie Toamasina. Grâce à cette formation, les membres de l'association seront autonomes dans la production de jeunes plants pour les prochaines campagnes de reboisement.