L’annonce du décès de Sammy de Lolo sy ny Tariny ou Samuelson Rabenirainy 66 ans, auteur compositeur, violoniste et valihiste, a suscité nombre de réactions et d’hommages sur les réseaux sociaux depuis ce mercredi matin. Plusieurs de ses amis et ses anciens étudiants se rappellent de son humilité et de sa disponibilité à toujours partager. 

En plus d’être un artiste, pièce maitresse de l’un des groupes mythiques du pays, Sammy est aussi connu comme ancien directeur de l'Office malgache des droits d'auteurs (OMDA) et ancien directeur auprès du ministère de la Culture, avant de prendre sa retraite. 

Sammy était par ailleurs un technicien du son reconnu, de nombreux acteurs du monde de la communication et de la culture ont bénéficié de ses talents de formateur. « Il figurait parmi les proches de feu Tsilavina Ralaindimby et a apporté beaucoup d'innovation dans le monde de l'administration culturelle à Madagascar », a rappelé le site Orange Actu.

Après son passage au Lycée Gallieni et au Lycée Moderne d’Ampefiloha, Sammy a étudié à l’Université d’Ankatso. Plus tard, il sera membre du corps enseignant de cette même université. Il sera aussi l’un des membres actifs de l’association Maha-olona qui, dans les années 90, marquera l’histoire politico-culturelle de Madagascar.

Ces dernières années, Sammy a officié en tant que spécialiste des relations publiques et de la communication pour le développement au sein de SOS Kinderdorpen. Il a également travaillé comme chargé de communication pays de SOS Village d'enfants Madagascar. 

Nombreux se souviennent encore du discours passionné qu’il a donné en mai 2018 sur l'importance du travail social et les outils que nous pourrions utiliser pour réduire la pauvreté et promouvoir une société saine parmi les enfants et les jeunes.