Durant le mois de mars dernier, l’exposition "Chère Embona" du photographe Christian Sanna était à la Fondation H-Antananarivo. 9 photographies en tirage argentique imprimées sur tissu PVC étaient suspendues aux murs. Une installation composée de centaines d’images capturées pendant plusieurs années et assemblées en immenses colliers était venue compléter "Chère Embona".


La scénographie volontairement intime de "Chère Embona" était accompagnée d’une musique composée pour l’exposition. Le triptyque présenté était composé de " Broderie au vent", 2014, "Femme allant à la messe", 2013, et "Barrières", 2018.

Christian Sanna, aujourd'hui basé à Paris et à Antananarivo, est un photographe malgache-italien originaire de l’île Nosy Be dans la région Nord de Madagascar. L’artiste a grandi à Madagascar jusqu’à ses 19 ans avant de s’envoler pour la France, en 2008, pour faire ses études en gestion et finance. « Quelque chose d’assez classique, plus tourné vers l’économie mais qui m’a permis de me rendre compte de ce que je voulais vraiment faire »

En 2013, il intègre l’ETPA de Toulouse pour 3 ans et y trouvera « sa propre photographie » en abordant « des thèmes qui m’importent à travers des reportages et des documentaires ». Sa photographie, qu’il qualifie de sentimentale, emprunte en effet aux codes de la photographie documentaire mais se construit dans une lecture émotionnelle et sensible du réel.

Il y a quelques années, Christian Sanna a passé tout son été à voyager à travers Madagascar, à visiter vraiment l’île qui est immense et à prendre des photos. « J’ai fait beaucoup de photos pendant ce voyage et j’ai eu un déclic au retour. Je ne m’étais jamais imaginé à quel point la photographie pouvait avoir une telle importance. C’est à partir de ce moment-là que j’ai décidé d’arrêter tout ce que je faisais…», a-t-il confié.

En 2019, le jeune photographe qui travaille souvent avec un appareil argentique moyen format, a participé à une "proposition" de l'incontournable Joël Andrianomearisoa baptisée "Almost Home" avec mentalKlinik, Raphaël Barontini, Denis Darzacq, Odile Decq, Arthur Dreyfus, Alexandre Gourçon, Alain Nzuzi Polo, Benjamin Sabatier, Conquérant Spirits par Henri van Melle et Jean-Luc Etievent.