Le 6 avril dernier s’est tenue une rencontre entre le Groupement des Entreprises de Madagascar (GEM), le plus important groupement patronal du pays, et la ministre de l’Environnement et du développement durable, Baomiavotse Vahinala Raharinirina. Les échanges ont porté sur l’orientation actuelle en matière de responsabilité sociétale du secteur privé.


Lors de cette rencontre, le Groupement des Entreprises de Madagascar a été représenté par la présidente de la Commission Développement Durable et Ethique des Affaires, Romy Voos Andrianarisoa, ainsi que, Gédéon Rajaonson, chargé de mission.

Trois sujets ont été abordés lors de cette rencontre dont la politique nationale RSE qui intégrera la consultation du GEM / secteur privé. Les parties présentes ont également discuté du futur label RSE, au sein duquel le secteur privé contribuera à la détermination des paramètres d’attribution, et la collaboration qui devrait être calée dans un calendrier de rencontres régulières pour assurer un suivi dynamique de l’avancement des actions.

Parmi les projets proposés par le GEM, deux points ont retenu l’attention de la ministre. Le premier concerne la réalisation de trois études concernant le développement durable, la RSE et l’intégrité. La ministre a ainsi noté la possibilité d’un partenariat entre le GEM et le ministère pour réaliser ces études.

Le second point mis en avant par le groupement patronal porte sur la mise en place du label RSE dont l’octroi se fera par le ministère en charge de l’Environnement et du développement durable. Sur ce volet, le ministère veut confier au secteur privé la responsabilité de proposer les critères d’attribution du label aux entreprises, constatant que plusieurs entreprises sont déjà engagées dans une démarche RSE