Ce 20 mai 2021, le Ministre des Affaires étrangères, Dr Tehindrazanarivelo Djacoba A. S. Oliva a pris part au 35ème Conseil des ministres de la Commission de l’Océan Indien (COI), qui s’est tenu par visioconférence. Le Conseil a passé en revue les sujets d’intérêt commun et les projets en cours visant à renforcer la coopération, l'intégration et le développement socio-économique de la région. 

Les discussions ont porté notamment sur la sécurité maritime, l’économie bleue, l’appui à la relance régionale, la recherche, l’éducation et la formation, ainsi que la santé et le plan de riposte régionale contre la Covid-19. La rencontre a aussi été marquée par le passage de flambeau de la présidence de l’Organisation entre l’Union des Comores et la France. 

Évoquant le contexte sanitaire, le ministre malgache des Affaires étrangères a salué la contribution du projet Réseau de Surveillance et d’Investigation Épidémiologique ou RSIE, mis en œuvre par la COI pour soutenir les États membres dans la lutte contre la propagation du Covid-19. Il a en outre souligné l’importance de la pérennisation du Programme régional de sécurité alimentaire et nutritionnelle (PRESAN) eu égard, d’une part, aux conséquences inévitables de la crise sanitaire et, d’autre part, aux effets du dérèglement climatique sur la productivité au niveau de la région ainsi que sur la sécurité alimentaire et nutritionnelle, à l’échelle nationale et régionale. 

Madagascar a aussi profité de l’occasion pour réitérer son appel en faveur de la promotion, de la production et la consommation des produits locaux et régionaux. « Je suis convaincu que la COI tiendra son pari: celui de développer des projets d’intérêt régional et engager des actions collectives dans lesquelles se reflètent nos priorités nationales en matière de développement économique, d’adaptation au changement climatique, de sécurité et de gestion durable de nos ressources », a déclaré le chef de la diplomatie malagasy.

En revanche, le communiqué du ministère des Affaires étrangères n’a pas donné des informations  quant au souhait de Madagascar de prendre le leadership de cette organisation sous-régionale. La Grande Ile veut notamment abriter le siège de la COI qui se situe actuellement à l’île Maurice. Un sujet mis sur la table quelques jours auparavant lors de la rencontre entre le président Andry Rajoelina et le secrétaire d’Etat français, Jean-Baptiste Lemoyne, au palais d’Iavoloha.