Les Etats-Unis affirment se réjouir de voir Madagascar recevoir sa première livraison de 250 000 doses de vaccin Covid-19 « sûrs et efficaces » à travers l’initiative COVAX. L’ambassade américaine à Madagascar qui qui estime que la population Malgache « aura accès à ces vaccins très indispensables ». Mais les Etats-Unis insistent aussi sur le fait que sa coopération sanitaire avec la Grande Ile ne se limite pas à la lutte contre la pandémie de coronavirus.


Les Etats-Unis ne ratent aucune occasion de rappeler leur engagement à diriger la réponse mondiale à la pandémie de Covid-19 en mettant en avant leur statut de contributeur majeur à l’initiative COVAX. « A ce jour, notre contribution de 2 milliards de dollars représente près de quarante pour cent de tous les engagements envers le système de garantie de marché du COVAX de l’Alliance vaccinale GAVI », souligne le communiqué diffusé ce vendredi par l’ambassade des USA à Madagascar.

En mars dernier, les Américains ont remis un don de 45.500 masques médicaux, 39.000 gants, 2.600 surblouses jetables, 2.600 couvre-chaussures jetables, 650 lunettes de protection, 650 thermomètres, 260 combinaisons et 650 flacons de gel désinfectant dans le cadre d’une initiative présentée comme « un modèle de collaboration américano-malagasy ».

Et Washington de préciser que ses actions ne se limitent pas à sa contribution à la lutte contre le Covid-19. Le gouvernement américain note ainsi qu’il est le plus grand donateur du secteur santé à Madagascar, apportant 72 millions de dollars pour financer les activités de santé de l’Agence des États-Unis pour le développement international (USAID) depuis 2020. Les USA qui ont également fourni un financement d’urgence de 2,5 millions de dollars à titre de réponse à la crise sanitaire du gouvernement malgache et ont réaffecté pour 2,2 millions de dollars de projets de santé de l’USAID pour répondre à la pandémie de coronavirus.

Selon un ancien cadre du ministère malgache des Affaires étrangères qui a passé plusieurs années à New-York, au siège de l’ONU, les Américains s’activent de plus en plus pour contrer l’offensive chinoise en matière de diplomatie sanitaire à dominante bilatérale. Et notre interlocuteur d’ajouter que c’est aux responsables malgaches de savoir mettre à profit la compétition entre les grandes puissances pour améliorer notablement notre système sanitaire vacillant.