La société Agri Resources Madagascar, une filiale de Monaco Resources Group qui s’est rapidement imposée comme l’un des leaders dans la filière vanille de la Grande Ile,  revendique une approche responsable en apportant « une attention particulière à la qualité de la vanille » et préfèrer limiter les intermédiaires en sourcant le produit directement auprès des producteurs.

Et la société de souligner que la vanille est un produit complexe, dont le chemin qui sépare le champ de l’assiette est long, les kilomètres nombreux et les étapes de transformation fastidieuses. Madagascar, où  80% de la vanille mondiale est produite, compte des milliers d’agriculteurs qui la cultivent. Ils l’appellent « l’or vert », car depuis des décennies, elle représente l’une de leurs principales sources de revenue.  

Et d’ajouter que la vanille est une orchidée qui demande de la patience et un travail intensif. Chaque fleur est pollinisée à la main et donnera une gousse qui sera manipulée plus de 300 fois. Seconde épice la plus chère au monde, elle représente également l’une des cultures les plus exigeantes en termes de main d’œuvre. De multiples défis sont à relever avant que la vanille puisse arriver dans les cuisines.

Agri Resources Madagascar s’est implantée en 2015 à Antalaha. La société gère la production, l’approvisionnement, la transformation et l’exportation de vanille et d’épices de haute qualité. En parallèle, elle s’engage dans le développement des communautés. En plus de cultiver ses propres parcelles, l’entreprise source une partie de sa matière première auprès d’associations de producteurs.

Selon Alissa Hervouët d’Agri Resources Madagascar, lors d’une interview accordée à l’agence Ecofin, sourcer une vanille tracée producteur, certifiée AB, exige une forte capacité de suivi et contrôle, et des investissements conséquents sans compter le temps consacré à cette démarche. Pour ce faire, Agri Resources opère en collaboration avec les animateurs d’Inside Madagascar, une structure associative qu’elle a mise en place avec l’APVAM BIO ou Association des Planteurs de Vanille d’Ankavia Meva qui regroupe actuellement plus de 600 producteurs sur quinze villages du district d’Antalaha.