Un atelier d'information et de concertation sur le projet de mise en place d’une « Facilité d’Investissement Climatique à Madagascar » a été organisé dernièrement par la Cellule de Prévention et d'appui à la Gestion des Urgences (CPGU) en collaboration avec le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD). D’autres vont suivre.

L'atelier s'est tenu en présence du Secrétaire Exécutif de la CPGU, le Général Mamy Razakanaivo, du Représentant Résident Adjoint du PNUD, Henry René Diouf et des représentants des ministères sectoriels et organismes rattachés pouvant être impliqués dans "l'Action climat". Cette rencontre est la première du genre et plusieurs autres ateliers de présentation et de consultation des parties prenantes seront organisés successivement pour les entités publiques concernées, pour les Partenaires Techniques et Financiers (PTF) et pour le secteur privé.

L'initiative de mise en place de la Facilité d’Investissement Climatique à Madagascar a pour finalité l’appui au financement des entreprises privées à Madagascar pour contribuer à l’atteinte des objectifs de développement durable et des objectifs en matière d’adaptation et d’atténuation des impacts du changement climatique.

« Les pays en développement comme Madagascar ont un besoin urgent de ressources financières pour inverser la tendance d'une planète qui se réchauffe et récolte les fruits d'une nouvelle économie climatique », a noté le Général Mamy Razakanaivo. « En investissant dans l'appui technique des pionniers multisectoriels du climat tels que les PME et les start-ups malagasy, et en défrichant le terrain pour des partenariats solides et des investissements importants du secteur privé, la Facilité d’Investissement Climatique pourrait occuper un rôle essentiel dans l'architecture nationale du financement climatique et avoir une mission complémentaire avec les actions déjà entreprises ».

Le Représentant Résident Adjoint du PNUD a  fait appel à l’innovation et au dynamisme des entreprises privées pour mettre à l’échelle des solutions climatiques et environnementales commercialement viables pouvant contribuer à répondre aux défis d’atténuation et d’adaptation du changement climatique et de renforcement de la résilience aux catastrophes naturelles  mais également à soutenir les actions du gouvernement pour la réalisation des objectifs de développement durables à Madagascar.

La Facilité sera capitalisée avec des ressources financières des secteurs public et privé. Un gestionnaire de fonds indépendant travaillera en partenariat avec des institutions financières locales pour assurer la gestion du portefeuille (les capitaux propres et la dette déployée). En prenant en compte une approche inclusive pour les entreprises et leurs chaînes de valeur, la Facilité fournira des lignes de financement adaptées aux petites et moyennes entreprises dont les biens, les services et la dynamique de la chaîne d’approvisionnement peuvent répondre aux enjeux de l’atténuation et de l’adaptation face au changement climatique.