Le président de la République de Madagascar, Andry Rajoelina a reçu ce samedi 31 juillet 2021, au Palais d'Etat d'Iavoloha, une délégation de hautes personnalités envoyées par Felix Tshisekedi, président de la République Démocratique du Congo (RDC) et président en exercice de l'Union africaine. 

La délégation conduite par Nicolas Kazadi Kadima, ministre des Finances et ambassadeur itinérant de la RDC, a apporté un message de soutien du président Tshisekedi au président Andry Rajoelina suite à la tentative d'attentat sur sa personne. « Un témoignage de fraternité panafricain fort en hommage à leurs liens d'amitié et dans la lignée de la vision panafricaine et stratégique du mandat du président Tshisekedi à la tête de l'Union africaine », a-t-on indiqué.

Le communiqué de la présidence malgache qui a aussi souligné que le chef de l’Etat congolais a insisté sur son souhait de voir « une nouvelle Afrique intégrée, prospère et pacifique, dirigée par ses propres citoyens et représentant une force dynamique sur l’arène internationale ». 

Lors de cette rencontre à Antananarivo, le ministre Nicolas Kazadi Kadima a également fait remarquer que son pays accorde un intérêt particulier au respect des principes démocratiques et de bonne gouvernance, la promotion de la justice sociale, le respect de la dignité humaine et la consolidation de la solidarité africaine.

Le communiqué a noté enfin que cette audience fut également l'occasion de discuter de la redynamisation de la coopération économique entre Madagascar et la République du Congo ainsi que les engagements communs sur des enjeux régionaux, panafricains et internationaux.

La grande île de l’océan Indien n’est pas étrangère à Nicolas Kazadi Kadima. Ce dernier, quand il était haut fonctionnaire au Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD),  fut conseiller économique et responsable des unités des stratégies et politiques pour Madagascar, la Guinée, la Côte d'Ivoire et le Togo. On sait par ailleurs que l’émissaire du président Tshisekedi connait bien Alexis Kohler, l’actuel secrétaire général de l’Elysée, qui était dans la même promotion que lui à l’ENA France.