Le Chargé d’Affaires de l’Ambassade des États-Unis Amy J. Hyatt a remis près de 300 000 repas préemballés du Département de la Défense des Etats-Unis au bureau régional du Bureau National de Gestion des Risques et des Catastrophes (BNGRC) et au CatholicRelief Services lors d’une cérémonie officielle organisée à Ambovombe le 25 août dernier.

« Cette contribution d’une valeur de 2,1 millions de dollars du Département de la Défense des Etats-Unis s’inscrit dans le cadre du soutien indéfectible du gouvernement américain au peuple malgache confronté à l’insécurité alimentaire dans le Sud et de la réponse du gouvernement de Madagascar à la crise », a déclaré le Chargé d’Affaires Hyatt.

Ces repas pré-emballés remis à titre humanitaire sont conçus pour répondre aux besoins nutritionnels quotidiens des populations cibles, en fournissant pas moins de 2 200 calories par repas.  La quantité de repas offerts devrait pouvoir nourrir environ 2 100 personnes, à Beloha et à Tsihombe, pendant 90 jours.
Il a été indiqué que le don a été rendu possible grâce à l’Agence de Coopération en matière de Défense et de Sécurité (DSCA) du Département de la Défense des Etats-Unis, qui a fourni les rations quotidiennes humanitaires d’une valeur de 1,6 millions de dollars, et le Commandement des Forces Américaines basées en Afrique (USAFRICOM) qui a fourni 520 000 dollars d’aide humanitaire pour expédier les rations à Madagascar. Le Catholic Relief Services mettra en œuvre le projet en coordination avec le BNGRC, et les Sœurs de la Charité d’Ambovombe distribueront finalement les repas dans leurs cantines.

Selon le Cadre Intégré de Classification de la Sécurité Alimentaire (IPC), 1,35 millions de personnes dans le sud de Madagascar pourraient être en situation d’insécurité alimentaire ou pire en cette période de soudure.  Le gouvernement américain affirme continuer à soutenir les efforts de Madagascar pour fournir des services humains essentiels aux populations vulnérables.  Depuis 2015, le gouvernement américain est le principal fournisseur d’aide au sud, engageant plus de 236 millions de dollars par l’intermédiaire de l’USAID pour répondre aux besoins urgents des familles touchées par la famine et fournir des solutions à long terme à l’insécurité alimentaire.

Après la cérémonie de remise, le Chargé d’Affaires Hyatt s’est rendu dans les parties touchées par la sécheresse dans les régions d’Androy et d’Anosy, et a discuté avec les bénéficiaires des programmes de sécurité alimentaire urgente et des programmes d’aides au développement du gouvernement américain.