Les œuvres protéiformes de l’exposition « Les descendants de Rapeto et Rasoalao » sont en cours de création au sein de la Fondation H - Antananarivo, et le textile y occupe une place de choix. Parmi les œuvres, une série de costumes crées par Maromaitso et VeloAry habillera les artistes lors de quatre performances prévues tout au long de l’exposition, du 11 au 22 septembre et du 8 au 23 octobre. 

Cette série de costumes se construit en trois thèmes symbolisés chacun par un code couleur renvoyant aux œuvres de l’exposition, comme une analogie tripartite entre les personnages du conte, les œuvres associées à ceux-ci et les performances réalisées à partir de cet ensemble.

Quatre figures sont représentées dans l’exposition : Rapeto le géant, Ikotofotsy le héron, Rasoalao l’épouse, les descendants Ombimanga. Dans les costumes crées, trois thèmes colorimétriques sont associés aux personnages : le bleu, le beige et le noir sont associés à Ikotofotsy et Rasoalao ; le noir et le rouge pour les organes de Rapeto (cœur-poumons-cerveau), et le blanc orné de noir renvoie aux descendants, les Ombimanga. 

Chaque performeur (ils seront une vingtaine au total sur les quatre dates) a choisi la partie du conte sur laquelle il souhaitait travailler et portera le costume associé le jour de sa performance. La performance d’ouverture se déroulera en deux représentations assurées par la Compagnie RARY : le samedi 11 septembre à 11h et à 14h30.

Une série de 4 performances est prévue durant les deux mois d’ouverture de l’exposition. De la poésie, du chant, du slam, de la danse, du stylisme et de la musique seront au programme. Cette effervescence artistique illustre la propension de Maromaitso et Veloary à jouer collectif en convoquant le talent de plusieurs autres artistes. La Fondation H – Antananarivo sera exceptionnellement ouverte ce samedi 11 septembre de 10h à 16h pour cet évènement gratuit et ouvert à tous.