Le jeudi 9 septembre, Giovanni Di Girolamo Ambassadeur de l’Union Européenne à Madagascar, accompagné du Chef de Coopération et de ses collaborateurs ont été reçus par Harifidy Ramilison, nouveau Ministre de l’Agriculture et de l’Élevage à Madagascar. 

Selon le communiqué qui a suivi cette rencontre, les échanges ont permis de présenter au membre du gouvernement les actions déjà en cours, financées par l’Union européenne au profit du secteur agricole – qui représentent aujourd’hui plus de 135 millions d’euros, soit 607,5 milliards d’Ariary - et celles futures, regroupées autour du « Pacte Vert » (Green Deal), priorité politique de l’UE s’intégrant avec la composante « Madagascar île verte » du PEM. 

A travers la protection de l’environnement et l’adaptation, et la lutte contre le changement climatique, l’objectif du « Pacte Vert » est d’assurer la sécurité alimentaire et nutritionnelle de la population et de valoriser davantage les potentialités agro-pastorales du pays.

La rencontre, qualifiée de  « très cordiale », a permis aussi, selon toujours le communiqué, de poser les prémices d’un dialogue franc et constructif sur plusieurs sujets stratégiques comme le foncier, l’accès aux semences, les enjeux autour des chaînes de valeur, les actions à court terme et celles plus structurantes, notamment pour les populations du Grand Sud.

Notons que le 8 septembre 2021, l’ambassadeur de l’Union Européenne à Madagascar a également été reçu par Ladislas Adrien Rakotondrazaka, ministre de l'Eau, de l'Assainissement et de l'Hygiène. Les échanges ont porté sur les multiples interventions prévues en faveur du secteur eau, dont dépend beaucoup l’agriculture, qui demeure « prioritaire dans le cadre de la nouvelle programmation 2021-2027 de l’UE avec Madagascar ».