Le Symposium de l’énergie alternative aux bois en tant que source d’énergie, organisé en marge de la FIM 2021, a été l’occasion pour les promoteurs d’énergie alternative de présenter leurs produits et de partager et acquérir des expériences et surtout développer les partenariats. Selon les organisateurs, l’événement à tenu ses promesses.

Plus de 20 promoteurs ont participé à cet événement dans l’espace « Go Green » de la Zone Forello Expo Tanjombato. Un protocole de collaboration entre le Ministère de l’Environnement et du Développement Durable (MEDD) et les promoteurs d’énergie alternative aux bois énergie a été signé durant ce symposium. 

« La promotion de ces énergies alternatives constitue un enjeu crucial pour le développement de l’économie verte. Nous évitons à la fois de gaspiller les matières premières, mais aussi nous diminuerons l’utilisation du charbon et du bois de chauffe et donc, la déforestation », a déclaré la ministre en charge de l’Environnement, Baomiavotse Vahinala Raharinirina.

Pour rappel, le MEDD et l’Agence Première Ligne ont signé au mois de juillet dernier une convention de collaboration dans le cadre de la Foire Internationale de Madagascar. A l’issue de la signature de ladite convention, les deux parties ont promis une promotion accrue des énergies alternatives à travers une forte mobilisation de tous les acteurs participant à l’évènement. 

En effet, le MEDD a lancé un appel à soumission à l’encontre des promoteurs en énergies alternatives, les sollicitant à soumettre leur projet et présenter leurs produits alternatifs. A l’issue de cet appel à soumission, plus de 70 promoteurs au niveau national s’étaient manifestés et les promoteurs en charbon écologique représentent les 40% des produits proposés. « Ce partenariat va permettre d’appuyer cet élan dans la promotion de l’énergie alternative, de l’énergie renouvelable et la gestion des ressources naturelles », a-t-on indiqué.