Selon Suzy Le Helley, experte en parfumerie chez Symrise, l’importante diversité de climats à Madagascar, qui dispose aussi de sols très riches, fait que beaucoup d’épices et de plantes à parfums y vivent et font de la grande île un monde à part. 

Vanille, poivre noir, baie rose, ylang-ylang, cannelle, citronnelle, mandarine, ... le groupe allemand qui emploie Suzy Le Helley est présent dans plus de 100 pays. Il a créé une filiale à Madagascar en 2014 pour exploiter ces plantes pour des débouchés à l'international : alimentation fine, bases de parfums vendues aux groupes de luxe.

Selon la plateforme Alefa Press, Madagascar est l'une de ses bases les plus importantes grâce aux produits rares comme la vanille et l'ylang-ylang, mais également aux produits exotiques de la Grande Île comme le poivre noir, la baie rose, le géranium, la citronnelle, le vétiver, ou la mandarine, que Symrise plante dans les 90 villages de la Sava (Sambava, Andapa) et la Diana (Antsiranana).

Suzy Le Helley a noté pour sa part que Symrise travaille avec plus de 10.000 planteurs de ces régions, qui sont formés pour chaque produit exploité à travers des coopératives locales. La vanille naturelle, dont Madagascar est le premier producteur mondial, est expédiée et traitée dans les usines allemandes pour la revente aux grandes industriels alimentaires et du secteur du luxe en Europe et aux États-Unis. 

« Pareil pour les extraits d'ylang-ylang, de géranium, ou de citronnelle... », a ajouté celle qui après des études à l'ISIPCA, principal établissement français de formation de futurs parfumeurs, et un apprentissage de quelques années à l'école interne de parfumerie Symrise à Holzminden (Allemagne), a rejoint Paris pour travailler sur la reformulation du parfum et l'identification de nouveaux ingrédients naturels.

En juillet dernier, Suzy Le Helley a été l’une des pièces maitresses du projet de « Symrise Fine Fragrance » qui s'est tenu pendant plusieurs semaines dans un appartement de la Place de l'Étoile à Paris. Ses créations, réalisées avec Annick Ménardo, maître parfumeur, ont été mises en scène grâce à un voyage olfactif à travers les photographies du célèbre Pierrot Men : "Vanille sauvage" et "Véronique au coin du feu".