Rivo Rakotondrasanjy préside désormais le Fivmpama (Fivondronan’ny mpandraharaha malagasy). La liste unique qu’il a conduite a été plébiscitée lors du scrutin qui s’était déroulé à travers un vote à mains levées la semaine dernière. Ce fondateur de la plateforme d’échanges en ligne « Débattons de la relance économique » succède ainsi à Andrianavalomanana Razafiarison.

Le nouvel élu évolue dans le monde patronal depuis de nombreuses années. Il a d’ailleurs rappelé avant son élection qu’il était du Fivmpama depuis plus de 15 ans. Créateur d’Unité zéro, société opérant sur le créneau du textile, et d’Obio Hamy, usine de production d’éthanol combustible, il s’était fait connaitre au début des années 1990 en lançant Imes Productions.

Cette dernière a été au départ spécialisée en broderie dite blanche sur tout support textile. Elle a travaillé pour des marques connues comme Chantal Thomass, Georges Rech, JI Hay, Tartine et Chocolat, Baby Dior, Christofle, les magasins Printemps, Galeries Lafayette etc. Plus tard, afin de mieux se positionner sur un marché où l’agressivité commerciale des Asiatiques se musclait, l’entreprise a décidé de miser la broderie or.

Avant de prendre la tête du groupement des opérateurs économiques malagasy, il a déjà été vice-président et secrétaire général du Fivmpama. L’entrepreneur a toujours été actif sur le front de la lutte pour la promotion du secteur privé national. Membre du bureau de la Chambre de commerce, d’industrie et de l’artisanat (CCIA), il est aussi l’un des principaux leaders de l’Alliance pour l’industrialisation durable de Madagascar.

Cet ancien du collège Saint-Michel d’Amparibe est également connu en tant que créateur et animateur de l’émission bihebdomadaire Fasorezo, diffusée toujours sur les réseaux sociaux. Le nouveau patron de la Fimvpama, plateforme créée en 1972 regroupant aujourd’hui 500 entreprises, sera épaulé par trois vice-présidents : Fiona Tsiranana, Jean Michel Ramaroson, et Jocelyn Andriamandimbisoa, d’un secrétaire générale, Natacha Herisoalalao Letourneau, d’une trésorière, Hanta Randrianalinarivo et de plusieurs conseillers.