Le programme de Renforcement Institutionnel vers le Développement de la Résilience Agricole - ou - RINDRA - a été mis en place en vue de contribuer à améliorer, de manière durable, la gouvernance du secteur Agriculture, Élevage, Pêche et Environnement (AEPE), et la productivité et la rentabilité des diverses chaînes de valeur de ces secteurs. 

L’opérationnalisation des institutions publiques et parapubliques du secteur AEPE figure parmi les activités de ce programme. Des ressources humaines et techniques s’avèrent nécessaires pour relever les défis majeurs de modernisation et de renforcement de la proximité avec les usagers. 

C’est ainsi que l’appui financier de l’Union européenne dans le programme RINDRA a permis, entre autres, de doter le Ministère de l’Agriculture et de l’Élevage, le ministère de l’Environnement et du Développement durable, le ministère de la pêche et de l’économie bleue et le Programme RINDRA lui-même de véhicules qui permettront à ces entités d’assurer au mieux leurs missions respectives. 

Durant la cérémonie de remise des clés des véhicules, l’Ambassadeur de l’UE à Madagascar a mis l’accent sur la nécessité de parvenir de façon tangible au développement économique durable du monde rural, à la sécurité alimentaire et à la prospérité des populations locales. « Ce développement ne pourra pourtant être viable si l’on omet d’agir en parallèle au travers d’interventions de lutte contre le changement climatique : préservation des forêts, reforestation, de gestion durable des ressources naturelles et protection de la biodiversité », a aussi tenu à souligner l’Ambassadeur.

Selon l’Union Européenne, à Madagascar, le secteur agricole au sens large constitue le socle sur la base duquel se fonde la sécurité alimentaire et nutritionnelle. Son développement conditionne ainsi la croissance économique et l’amélioration du niveau de vie de tous les citoyens.