En marge du 21ème sommet du Marché commun de l’Afrique orientale et australe (Comesa), qui s’est ouvert ce mardi 23 novembre au Caire, le président Andry Rajoelina s’est entretenu avec son homologue égyptien, le président Abdel Fattah Al-Sissi. 

Lors de cette rencontre entre les deux dirigeants, le Président égyptien a déclaré que dans le cadre de la coopération bilatérale, les deux pays ont besoin d’échanger leurs expériences et leurs compétences respectives. L'Égypte se dit prêt à travailler avec Madagascar notamment sur le front numérique, et la sécurité des frontières. 

Le président Andry Rajoelina a, quant à lui, réaffirmé sa volonté de renforcer la coopération avec l’Égypte. Il sollicite notamment le soutien du gouvernement égyptien dans la mise en œuvre du projet de construction de l’autoroute de 250 km reliant Antananarivo et le port de Toamasina. Les deux parties ont également échangé sur la construction de nouvelles villes, qui s’inscrit dans les Vélirano du président malgache de moderniser de Madagascar.

L’année dernière, l’ambassadeur  de  la  République  Arabe  d'Égypte à  Madagascar, Usama Saeed Mahmoud Khalil, avait déjà exprimé la forte volonté de son pays de mettre rapidement en place des conventions afin d'améliorer la coopération avec Madagascar, notamment dans les domaines de l'énergie et des infrastructures. C’était lors la présentation de ses lettres de créance au chef de l’Etat au Palais d’Iavoloha.

Rappelons par ailleurs que le sommet du Comesa a été l’occasion pour le président malgache de passer le fanion à son homologue égyptien. Parmi les étapes franchies par le Comesa ces dernières années, notons la mise en œuvre des plateformes de la Zone de Libre Échange Numérique (ZLEN). Une initiative qui vise à aider les commerçants, et particulièrement les petites et moyennes entreprises (PME) à surmonter les règlementations, les processus et les obstacles complexes, afin de leur permettre d’effectuer des transactions commerciales transfrontalières à l’aide des plateformes numériques.