Le programme de digitalisation de la gestion des commandes publiques avance. La nouvelle plateforme en ligne baptisée « e-GP » (e- Gouvernment Procurment) est opérationnelle depuis plusieurs semaines. La tutelle de cet outil qui remplace le Système Informatisé de Gestion des Marchés Publics (SIGMP)  est confiée à l'Autorité de Régulation des Marchés Publics de Madagascar. 

Selon les autorités, cet outil digital permet l’automatisation des différentes étapes de passation et d’exécution des marchés publics dont l’édition du plan annuel de passation de marchés, l'automatisation de l’édition du dossier d’appel d’offre, la gestion du paiement en ligne, la soumission électronique des offres, l'automatisation des évaluations des offres via, l'automatisation de l’édition du contrat et la gestion même du contrat à travers une fonction dénommée « e-management ».

Elle permet également d’effectuer des échanges de données entre les différentes entités impliquées dans le processus de passation de marchés à savoir la Commission Nationale des Marchés (CNM), la Banque Centrale de Madagascar (BFM), la Direction Générale des Impôts (DGI), la Direction Générale du Trésor (DGT), les banques primaires et les opérateurs en mobile Banking. 

Cette plateforme en ligne a été développée avec l'appui du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) à travers son projet de Gestion Budgétaire pour la Croissance Inclusive pour l’atteinte des objectifs de développement durable (GBCI) mis en œuvre en partenariat avec le Ministère de l'Economie et des Finances. Ce dernier qui estime à 1 800 milliards de MGA (462,65 millions d’USD), en 2020, le montant des commandes publiques. 

Pour rappel, c’est le 21 octobre 2020 que le PNUD a lancé l’appel d’offres pour le recrutement d’une firme pour la finalisation du logiciel e-GP dans le cadre d’un programme intitulé « Digital Governance and Identification Management System Project », doté d’un budget global de 140 millions USD. Une enveloppe contractée sous forme de prêt à rembourser sur une période de 29,5 ans.