Le projet REA-BRIDGE Africa, dont Madagascar figure parmi les pays retenus, a été lancé courant de ce mois de décembre à l’occasion d’Emerging Valley, à Marseille. Une délégation d’une trentaine de participants s’est rendue sur place – avec 9 managers de réseaux d’entrepreneurs africains, 7 entrepreneurs, 4 mentors et des membres des équipes d’ANIMA, Business France et de la French African Foundation.

La conférence de lancement s’est tenue sur la grande scène de l’évènement. Plusieurs intervenants se sont succédé, d’abord les officiels comme Jean-Sébastion Conty, Sous-directeur du développement au ministère français de l’Europe et des Affaires Etrangères, Bourry Ndao, du Conseil Présidentiel pour l’Afrique, et Philippe Yvergniaux, directeur de la coopération internationale chez Business France et directeur du projet et Emmanuel Noutary, Délégué général d’ANIMA Investment Network et aussi Directeur de REA-BRIDGE Africa.

Les bénéficiaires du projet et les participants ont aussi pris la parole. Pierrick Chabi, PDG de Wakatoon et Young Leader de la French African Foundation a pu partager son intérêt pour l’activité de mentorat par la diaspora proposé à des entrepreneurs du réseau. Il a notamment expliqué comment cet intérêt l’a amené à mentorer le fondateur de Leti Arts (jeux vidéo), et les perspectives qu’il entrevoit grâce à cette nouvelle relation. Rouffahi Koabo, Directeur de l’incubateur CIPMEN, et David Cheboryot, Directeur de l’incubateur E4Impact, ont présenté l’intérêt du projet REA-BRIDGE Africa pour leurs affaires.

Plusieurs activités se sont aussi tenues la veille. Le lundi 13 après-midi, 9 managers de réseaux se sont réunis pour parler des enjeux de leurs réseaux afin d’être jumelés entre eux et partager des bonnes pratiques tandis que des entrepreneurs ont pu pitcher devant des Young Leaders, et trouver un mentor qui les accompagne dans leur projet, et notamment leur parcours d’internationalisation.

Notons que les Réseaux d’entrepreneurs africains (REA) de 15 pays dont Madagascar ont la possibilité de partager leurs meilleurs pratiques, travailleront avec la diaspora et rendront leur action durable. L’accent est également mis sur la coopération avec des organisations telles que l’AFD, Choose Africa, Pass Africa, Meet Africa, API, Flat6Labs, …