Type Here to Get Search Results !
FLASH
DEVISES

SANTE PUBLIQUE | Une nouvelle enveloppe de la Banque mondiale



Pour Madagascar, la Banque mondiale a approuvé une enveloppe supplémentaire d’un montant de de 41 millions de dollars américains. L’accord à cet effet a été signé par le ministre de la Santé publique pour l’acquisition des vaccins contre la Covid-19 et le renforcement du système de santé Dans le pays. Ce financement additionnel a été approuvé par les administrateurs de la Banque en décembre.

« Madagascar s’est fixé comme objectif de vacciner 50,5 % de sa population contre la pandémie de Covid-19 d’ici juin 2023. Cette année 2022 est ainsi une année charnière. Cet appui de la Banque mondiale contribuera à l’atteinte de cet objectif, et au renforcement du système de santé à Madagascar, fortement sollicité depuis la pandémie, » a déclaré Zely Arivelo Randriamanantany, ministre de la Santé publique dont les propos ont été relayés par la Dépêche Informative Taratra.

Pour Chantal Uwanyiligira, responsable des opérations de la Banque mondiale à Madagascar, il est essentiel de donner à la population ait un large accès aux vaccins afin de préserver des vies et de relancer l’économie. Et d’ajouter que des efforts importants s’imposent pour garantir la disponibilité des vaccins et atteindre l’objectif de vacciner la population adulte d’ici la fin de 2023 et améliorer à long terme le système de santé du pays. »

Selon les explications fournies par le ministère de la Santé, ce fonds additionnel permettra au pays d’acquérir et déployer un million de doses supplémentaires de vaccins contre le Covid-19 et de couvrir 3 % de population de plus. Selon les prévisions, neuf millions de vaccins seront achetés pour couvrir 27 % de la population à travers le « Projet de soutien à l’acquisition de vaccins contre le COVID-19 et au renforcement du système de santé ».

Outre l’achat de doses, le financement octroyé par la Banque mondiale permettra de renforcer le soutien au déploiement des vaccins dans tout le pays et contribuera à étendre la capacité actuelle de stockage au froid, en mettant l’accent sur les niveaux intermédiaires et les établissements de santé. Associé aux activités de sensibilisation et de communication existantes, y compris la formation et l’engagement des agents de santé communautaires, ce financement servira également à renforcer la promotion de la demande. 

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires
* Please Don't Spam Here. All the Comments are Reviewed by Admin.