Type Here to Get Search Results !
FLASH
DEVISES

TOURISME | Les opérateurs échangent avec le ministère



Le ministère du Tourisme a organisé ce jeudi sa première rencontre de l’année avec les professionnels du secteur. Selon le communiqué publié par ce département cette séance d’échanges a été axée sur le renforcement du partenariat Etat-secteur privé du tourisme, en faveur du développement du tourisme à Madagascar. 

La réunion a été une nouvelle occasion pour les dirigeants des groupements d’apporter des recommandations visant à « créer la synergie avec l’Etat et renforcer l’appui aux opérateurs, mis à mal depuis 2020, par la crise de la Covid-19 ». Ils ont ainsi plaidé pour un appui public intégré », le repositionnement de la destination, la réouverture des frontières à d’autres pays, le renforcement des campagnes de vaccination contre la Covid-19 et la continuité des projets d’appui aux opérateurs pour cette année, dont les projets Mandrisika et Miatrika Covid. 

A travers la présentation de sa feuille de route ainsi que les résultats attendus sur une période d’un an, le ministère du Tourisme a, pour sa part, réaffirmé sa volonté d’apporter des changements dans le secteur. Pour y parvenir, le ministre a fait savoir que son département déploie des efforts pour la mise en œuvre d’actions prioritaires portant, entre autres, sur la mise aux normes internationales des établissements touristiques en matière de protocoles sanitaires.

Parmi les actions menées par le ministère pour relancer le secteur, il a également été noté la promotion du tourisme national, le renforcement du cadre institutionnel, la transformation digitale ou encore le renforcement des capacités des acteurs du secteur par la formation et la stimulation des investissements touristiques. Cependant, le ministre n’a pas encore donné des réponses claires par rapport aux recommandations formulées par les professionnels du secteur. Il a également affirmé que l’Etat n’est pas en mesure de subventionner les entreprises, mesure que l’on peut constater dans d’autres pays.

La Confédération du Tourisme de Madagascar (CTM), l’Association des Agences de voyages de Madagascar (AAVM), la Fédération Nationale des Guides (FNG), la Fédération des Hôteliers et Restaurateurs de Madagascar (FHORM), l’Association des Tour-opérateurs (TOP), le CONFORTH (Consortium des Organismes Nationaux de Formation en Tourisme et Hôtellerie) ainsi que l’AGCHM (Association des Gites et Chambres d'Hôtes de Madagascar), ont pris part à ces échanges.

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires
* Please Don't Spam Here. All the Comments are Reviewed by Admin.