Type Here to Get Search Results !
FLASH
DEVISES

DENIS ALEXANDRE LAHINIRINIKO | Un ouvrage sur les facettes du MDRM



« Sa force et son influence restent inégalées dans le paysage politique de Madagascar. Quasi toutes les localités avaient une section quelques mois seulement après son implantation dans le pays. Le MDRM a tellement marqué le pays qu'il a pu laisser une empreinte indélébile sur le paysage politique malgache », peut-on lire sur le site de L’Harmattan, l’éditeur du nouveau livre de l’historien Denis Alexandre Lahiniriniko.

« Avec juste un diplôme de CEPE, les Malagasy ont une connaissance générale sur le Mouvement Démocratique pour la Rénovation Malgache (MDRM). Ce dernier est surtout connu pour son hymne patriotique et son implication dans les évènements de 1947. Mais ce parti politique n’était pas seulement une organisation de lutte contre la colonisation. Il s’agissait d’un mouvement plus profond », selon l’auteur qui a remis officiellement son ouvrage à l’université d’Antananarivo. 

Denis Alexandre Lahiniriniko a rédigé son mémoire de maitrise, sous l’encadrement du Professeur Lucile Rabearimanana, sur l'histoire du mouvement de résistance à la colonisation et son enjeu historiographique à Madagascar. Plus tard, il décide de sortir un ouvrage sur les différentes facettes du parti MDRM qui a vu le jour le 11 février 1946. Elle est devenue officiellement une formation politique le 13 mai 1947 à Paris, en France. Le MDRM tient une place importante dans « le changement du cours de l’Histoire de Madagascar ».

La remise officielle de son ouvrage à la bibliothèque et archives universitaires d’Ankatso a eu lieu à la Salle des Présidents le 24 janvier 2022. Sorti en fin 2021, le livre de Denis Alexandre Lahiniriniko est constitué de 11 chapitres illustrant le nationalisme du MDRM, l’héritage laissé par ses dirigeants, les anciens combattants, et bien d’autres aspects des activités du mouvement.

« Produire un ouvrage de ce genre n’est pas aisé », a fait remarquer le président de l’Université d’Antananarivo, le Professeur Mamy Raoul Ravelomanana, avant de remercier l’équipe à l’initiative de ce projet, à savoir l’auteur Denis Alexandre Lahiniriko, son encadreur le Professeur Lucile Rabearimanana, ainsi que le parrain qui est un passionné d’histoire, Hajo Andrianainarivelo. Il a aussi encouragé les enseignants-chercheurs à publier les résultats de leurs recherches. « 200 heures de rushes sur l’histoire de Madagascar restent encore à exploiter auprès de l’Académie Malagasy », a-t-il laissé entendre.

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires
* Please Don't Spam Here. All the Comments are Reviewed by Admin.