Type Here to Get Search Results !
FLASH
DEVISES

INDUSTRIE AUTOMOTIVE | GasyCar vise l’Afrique



La nouvelle marque malgache de véhicules roulants, GasyCar, dont la mise en place du dispositif de production est en cours, affirme vouloir contribuer au développement de l’industrie automotive en Afrique. 

« Avec un niveau de production automobile particulièrement faible, le continent a le potentiel de devenir un marché très attractif pour l’industrie automobile », estime les promoteurs du projet GasyCar qui affirment que l’idée résulte de la volonté du président Andry Rajoelina de stimuler l’industrialisation du pays et de promouvoir l’épanouissement des ménages à revenu moyen.

L’Afrique est vue par les dirigeants de GasyCar comme le dernier continent représentant une opportunité d’expansion significative pour l’industrie automobile. Traditionnellement un dépotoir pour un grand nombre de véhicules d’occasion venant des USA, Japon, Europe…, les pays africains changent maintenant d’orientation pour développer leur propre base industrielle. 

« L’industrie automobile est l’une des principales industries cibles. La raison principale est que de nombreux pays d’Afrique, entièrement dépendants des exportations de produits de base, ont connu une baisse spectaculaire de leurs recettes d’exportation au cours des deux dernières années. Ils ne peuvent plus se permettre d’acheter de gros volumes de produits importés, y compris des voitures », affirme-t-on en outre.

Aujourd’hui, plusieurs équipementiers mondiaux produisent 600 000 véhicules légers en Afrique du Sud et en exportent des produits vers les marchés mondiaux. D’autres pays africains sont en passe de copier l’exemple sud-africain. Au nord, l’Algérie et le Maroc semblent devenir des pôles de production automobile pour l’Afrique du Nord, mais aussi pour les exportations vers l’Europe et le Moyen-Orient. À l’est, le Kenya est en train de devenir un centre d’assemblage automobile pour cette partie du continent. Et Madagascar compte surfer sur cette dynamique pour tirer son épingle du jeu.

GasyCar est la deuxième marque automobile du pays après la marque Karenjy présent depuis 1984. Si cette dernière n’est pas encore parvenue à concurrencer les marques étrangères, elle a, à son actif, des faits d’armes : la fabrication de deux « papamobiles » à l’occasion de la visite en 1989 du pape Jean Paul II et l’an dernier pour la visite du pape François. Gasycar est, pour sa part, présentée comme une première étape d’une ambition plus grande.

« On va vendre sur le marché national, mais on pense aussi exporter en Afrique et partout dans le monde », a déclaré le chef de l’Etat lors de la présentation des prototypes de motos de la marque GasyCar et des maquettes de véhicules SUV. Une usine de montage de la marque est en cours de construction à Madagascar. Les premiers véhicules, développés en en joint-venture avec deux sociétés étrangères, l’une chinoise et l’autre allemande, seront opérationnels d’ici trois ans. 

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires
* Please Don't Spam Here. All the Comments are Reviewed by Admin.