Type Here to Get Search Results !
FLASH
DEVISES

CATASTROPHES NATURELLES | L’ARC indemnise Madagascar



La remise officielle du chèque d’indemnité aux assurances cyclone d’un montant de 10,7 millions USD a été effectuée ce mardi au Ministère des Affaires Etrangères, par le Chef de Bureau Pays de la Banque Africaine de Développement (BAD) à Madagascar au gouvernement représenté par le Premier Ministre Christian Ntsay. 

Quelques membres du gouvernement, dont la ministre de l’Economie et des Finances, Rindra Hasimbelo Rabarinirinarison, et des représentants des Partenaires Techniques et Financiers ont assisté à la cérémonie qui a été mise à profit pour rappeler que Madagascar est fortement touché par les catastrophes climatiques, induisant des séquelles socioéconomiques considérables.

Etant donnée sa situation géographique et son exposition aux risques cycloniques, Madagascar a choisi de souscrire à une assurance contre les cyclones tropicaux auprès de la Mutuelle d’Assurance Panafricaine pour la Gestion des Risques (ARC), avec le soutien de la Banque Africaine de Développement, du Fonds Fiduciaire Multi donateurs (Royaume Uni et Suisse) et de KfW (gouvernement Allemand). 

Le transfert souverain du risque de cyclone pour le pays s’élève à 2 millions  USD. Le modèle cyclone tropical de l’ARC a estimé que 6.174.337 personnes sont localisées dans les zones touchées par Batsirai. Quant aux pertes économiques, elles ont été estimées à 2.176.988.546 USD. Les pertes économiques calculées correspondent uniquement aux pertes directes.

Le calcul du versement d’indemnités par le modèle d’assurance, en lien avec les risques de vents et d’ondes de tempête associés à Batsirai, a été effectué sur la base des paramètres retenus par des experts malgaches. Les résultats des calculs montrent que les pertes économiques excèdent le Point d'attachement indiqué dans le contrat d’assurance. Par conséquent, un versement d’indemnités de 10,7 millions USD est dû à Madagascar au titre de la police d'assurance paramétrique 2021/22.

Madagascar va ainsi appliquer un plan de réponse qui comprendra les activités à mener qui seront axées sur trois types d’intervention dans les régions principalement touchées. Notamment des actions d'urgence pour la population vulnérable, de relèvement précoce pour les services essentiels, de reconstruction et réhabilitation durable, et d’autres activités à définir selon l’évolution de la situation.

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires
* Please Don't Spam Here. All the Comments are Reviewed by Admin.