Type Here to Get Search Results !
FLASH
DEVISES

FAPBM | Reçue par l’Ambassadeur de France



Une délégation de la Fondation pour les Aires Protégées et la Biodiversité de Madagascar (FAPBM) a rencontré cette semaine l'Ambassadeur de France à Madagascar, Christophe Bouchard. Un tour d'horizon des projets de la Fondation et de son plan stratégique pour 2022-2026 a été effectué à cette occasion.

La FAPBM a été créée en 2005 à l’initiative de l’État malgache, Conservation International et WWF. Sa mission est de soutenir la conservation de la biodiversité par la promotion et le financement de l’expansion, de la création, de la protection et de l’amélioration du Système des Aires Protégées de Madagascar (SAPM).

La FAPBM finance les aires protégées gérées par Madagascar National Parks ainsi que celles gérées par des ONG ou des associations, appelées Nouvelles Aires Protégées (NAP). La Fondation appuie aujourd'hui 36 aires protégées couvrant 3,5 millions ha, soit 50% de la superficie totale des aires protégées dans le pays. Son capital s'élève aujourd'hui à 138 millions de dollars, dépassant son objectif initial de 100 millions de dollars. La France est le deuxième contributeur au capital de la Fondation après l’Allemagne avec un montant total de 24,5 millions d’euros.

Il a été indiqué à l’issue de cette rencontre qu’en 2020, l'Agence Française de Développement (AFD) a apporté 8 millions d'euros à la Fondation. Grâce à cette contribution, la FAPBM peut subventionner 5 Nouvelles Aires Protégées, dont 3 dans la Région Diana (prenant le relais du Projet Kobaby).

Quant au plan stratégique, précision a été donnée qu’il a été élaboré pour une période de 5 ans et vise à contribuer à la conservation de la biodiversité, au maintien des services écosystémiques, au bien-être de la population, et à la lutte contre le changement climatique. La Fondation veut également contribuer significativement au financement pérenne du Système des aires protégées à Madagascar.

« Face aux enjeux du dérèglement climatique, l'action de la FAPBM est essentielle à la protection du patrimoine naturel de la Grande Île, et la France soutient avec conviction son action de conservation », a aussi souligné l’Ambassade de France à Madagascar dans un communiqué.

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires
* Please Don't Spam Here. All the Comments are Reviewed by Admin.