Type Here to Get Search Results !
FLASH
DEVISES

GESTION DES FRONTIERES | Les responsables s’y penchent



A Madagascar, les trafics illicites deviennent de plus en plus importants et les modes opératoires de plus en plus diversifiés et complexes. Pour y faire face, et dans le cadre de la réouverture totale des frontières, une réunion de travail s’est tenue ce jeudi entre les entités aux frontières, à l’initiative de la Direction générale des douanes (DGD).

Avec plus de 4 828 km de côtes, la gestion coordonnée des frontières est de mise dans la lutte contre la contrebande et les trafics illicites. Le but sera de clarifier les responsabilités de chaque entité aux frontières, voir les procédures efficaces et fructueuses par l’ensemble des organismes de réglementation impliqués dans la sécurité des frontières.

A cela s’ajoute le respect des exigences réglementaires applicables aux navires et aux voyageurs, qui sont des moyens efficaces. Ainsi, la mutualisation des moyens techniques et financiers, la coordination des actions, le partage des informations et des renseignements entre les entités concernées seront les axes prioritaires pour lutter contre les trafics illicites de nos richesses naturelles.

Selon le communiqué de la DGD, ont participé à cette séance de travail le Directeur Général de l’Agence Portuaire Maritime et Fluviale accompagné de son équipe technique et juridique, le Directeur des Opérations Maritimes du Centre de Fusion d’Informations Maritimes, les hauts officiers de l’Etat-major de la Marine nationale malgache, le Directeur général des douanes et son équipe. Il est attendu qu’après les travaux, un protocole d’accord soit signé et appliqué.

A noter en outre qu’afin de préparer les agents des douanes à la réouverture de l'aéroport international de Nosy Be-Fascene aux vols commerciaux, il a été jugé impératif pour le Bureau des douanes de Nosy Be de revoir les stratégies de contrôle à adopter face aux nouveaux risques de trafics illicites.

Un recyclage des agents a ainsi été effectué sur leurs missions et attributions, les fouilles, les drogues, les infractions de change et les espèces CITES, les trafics des richesses naturelles et minières, mais aussi sur la surveillance douanière en général.

La formation a été dispensée par le Receveur des Douanes de Nosy Be, assisté par le Chef des opérations diverses. L'objectif étant le renforcement des capacités et le partage de connaissances en matière de lutte contre les trafics illicites, mais aussi l'harmonisation des procédures de contrôle à l'aéroport.

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires
* Please Don't Spam Here. All the Comments are Reviewed by Admin.