Type Here to Get Search Results !
FLASH
DEVISES

LUTTE ANTIACRIDIENNE | Réduire les risques des pesticides



Le suivi et les mesures de réduction des risques des pesticides sur la santé humaine et l'environnement font partie intégrante de la campagne de lutte antiacridienne à Madagascar. Afin de minimiser le risque des pesticides, les précautions particulières à toutes les étapes de la campagne antiacridienne sont prises. 

Selon les responsables, la surveillance de la santé environnementale est cruciale pour minimiser l'impact de la lutte antiacridienne. Le choix d'un insecticide particulier dépend des circonstances et des caractéristiques dominantes des zones à traiter. En ce qui concerne le risque pour la santé humaine, les pesticides actuellement recommandés pour la lutte contre les criquets migrateurs ne présentent pas une réelle menace pour la santé humaine. 

Pour garantir de bonnes pratiques de manipulation et d'utilisation des pesticides et de réduire les risques sanitaires et environnementaux, les opérations de lutte antiacridienne sont aujourd’hui menées uniquement par des professionnels formés à l'application de la procédure opérationnelle standard pour la lutte terrestre et aérienne. 

Les bonnes pratiques de pulvérisation de pesticides lors des traitements antiacridiens sont appliquées. Aucun traitement ne se fait sur les cultures ou à proximité des habitations. Pour éviter la contamination des habitats aquatiques par les pesticides, des zones tampons pendant la pulvérisation sont respectées. 

En plus de la formation du personnel technique, les populations locales sont sensibilisées et informées sur toutes les étapes des opérations de lutte antiacridienne : avant, pendant et après, ceci afin de réduire les malentendus qui peuvent exister sur la lutte antiacridienne et de s'assurer que des mesures de précaution sont prises correctement.

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires
* Please Don't Spam Here. All the Comments are Reviewed by Admin.