Type Here to Get Search Results !
FLASH
DEVISES

E-POKETRA | La vie des pensionnés facilitée



Selon les informations disponibles, 92,2% des pensionnés sont actuellement payés en espèces, contre 7,5% par voie bancaire et 0,3% par Paositra Money. Afin d’activer la réalisation de ce projet, un conclave réunissant les responsables et techniciens du Ministère de l’Economie et des Finances (MEF), ceux du Ministère du Développement  Numérique, de la Transformation Digitale, des Postes et des Télécommunications (MNDPT) et ceux de la Paositra Malagasy se tient du 09 au 13 mai 2022 à Ambodihady.

Rappelons que le mois dernier, le Conseil des Ministres a adopté le décret régissant la digitalisation des paiements en espèces par la carte e-poketra de la Paositra Malagasy (PAOMA). Outre la bourse d’étudiants, auprès des universités, le paiement des pensions en espèces des agents de l’Etat retraités et de leur ayant droit serait concerné par ce processus de paiement électronique. 

Pendant ces cinq jours, les participants se pencheront sur l’élaboration et la validation d’une convention spécifique relative à la digitalisation du paiement des pensions, la validation du document technique du projet relatif à la mise en œuvre du paiement digital des pensions, incluant la définition du cadre technique relatif à l’opérationnalisation de la carte e-poketra. 

Il s’agit, selon les précisions du Directeur Général des Finances et des Affaires Générales (DGFAG) auprès du MEF, de déterminer le mécanisme de digitalisation, de définir les responsabilités de chaque partie prenante et de fixer les charges qui seront supportées par l’Etat dans la mise en œuvre de ce projet. Un plan d’activités avec chronogramme précise du lancement officiel, ainsi que la distribution des cartes sera également élaboré.

Avec cette carte e-poketra, les pensionnés, en plus de recevoir leurs pensions, pourront effectuer des achats ou payer des abonnements et faire des retraits auprès des Distributeurs Automatiques de Billets (DAB), puisqu’il s’agit d’une carte VISA. Cette initiative entre, en effet, dans le cadre de la mise en œuvre de l’engagement numéro 11 qu’est de moderniser le pays et entre également dans la digitalisation du paiement des dépenses publiques qui est un indicateur de performance clé du MEF pour cette année 2022. 

Des ateliers du même genre devront se tenir, par ailleurs, en vue d’intégrer d’autres types de dépenses publiques dans ce processus de basculement vers la digitalisation, à l’instar du remboursement des frais médicaux, du paiement du secours au décès, etc…

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires
* Please Don't Spam Here. All the Comments are Reviewed by Admin.