Type Here to Get Search Results !
FLASH
DEVISES

PROJET « MITSIRY » | L’USAID et Miarakap s’allient



Les États-Unis, à travers l’Agence américaine pour le développement international (USAID), lancent un projet public-privé avec la firme d’investissement à impact Miarakap visant à stimuler les entreprises qui préservent la biodiversité à Madagascar « Le partenariat renforcera les entreprises qui investissent dans la conservation de l’environnement et l’autonomisation locale », a-t-on indiqué.

L’USAID affirme aider Madagascar à renforcer son climat des affaires et à protéger ses écosystèmes uniques grâce à un nouveau partenariat public-privé connu sous le nom de Mitsiry. Lors d’une cérémonie qui s’est tenue ce vendredi à l’hôtel Carlton Anosy, le Directeur de Cabinet du Ministère de l’Environnement et du Développement durable, Mamitiana Andriamanjato, et le Conseiller technique chargé du secteur privé du ministère de l’Industrie, du Commerce et de la Consommation, Christian Rasoamanana , a rejoint le Directeur Général de l’USAID Madagascar, John Dunlop, pour lancer le nouveau projet de 12,5 millions de dollars sur cinq ans qui sera piloté par la société locale d’investissement à impact Miarakap .

« Mitsiry s’appuie sur ce que nous savons : la conservation réussit lorsque les populations locales en bénéficient », a déclaré John Dunlop lors de la cérémonie de lancement. Cela est particulièrement vrai à Madagascar, où tant de moyens de subsistance sont liés aux ressources naturelles », a expliqué John Dunlop lors de sa prise de parole.

Emmanuel Cotsoyannis, fondateur de Miarakap, a indiqué pour sa part que le projet soutiendra les petites et moyennes entreprises émergentes fortement engagées dans la préservation de l’environnement et aidera les communautés locales à travers l’autonomisation économique et l’incitation à la préservation des terres. Dans le cadre de l’alliance, le financement de 5 millions de dollars de l’USAID permettra de mobiliser 7,4 millions de dollars supplémentaires auprès du secteur privé.

Sur cinq ans, le projet vise à financer jusqu'à huit projets et aidera à financer et accompagner 24 start-ups. L'agriculture, le tourisme, l'énergie, l'éducation et la gestion des déchets font partie des grandes priorités du projet. « Les entrepreneurs participant à l’alliance et la trentaine d’autres entreprises privées sont des moteurs essentiels du développement et de l’emploi en aidant les populations rurales à prendre conscience de l’importance de la préservation de l’environnement à Madagascar. L’effort de l’USAID souligne l’engagement du peuple américain à renforcer les secteurs économiques critiques tout en améliorant les économies locales et en conservant la biodiversité », a-t-on aussi souligné dans un communiqué.

On sait en outre que depuis 2013, le gouvernement américain a engagé plus de 60 millions de dollars dans des programmes qui promeuvent la durabilité, améliorent les moyens de subsistance des communautés locales, renforcent la gouvernance des ressources naturelles, renforcent les actions visant à mettre fin au trafic international d’espèces sauvages et protègent  des milliers d’hectares de l’exploitation illégale et non durable.

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires
* Please Don't Spam Here. All the Comments are Reviewed by Admin.