Type Here to Get Search Results !
FLASH
DEVISES

SEACOM | Renflouée par la SFI



La société d’infrastructure numérique Seacom (SEA Cable System), qui a connecté pour la première fois Madagascar au haut débit par fibre optique en 2009, bénéficiera d’un financement remboursable de 260 millions USD auprès de la Société financière internationale (SFI). 

Selon les explications fournies par le bénéficiaire, le financement permettra à Seacom de régler une partie de ses dettes, d’en refinancer une autre et d’étendre la couverture de la fibre optique en Afrique. « Seacom cherche à diversifier ses activités de câbles sous-marins sur le marché des fournisseurs de services et des entreprises à travers le continent », a indiqué pour sa part la SFI.

Il a aussi été noté que l’entreprise mobilise de nouvelles ressources pour  accroître son offre aux petites, moyennes et grandes entreprises. A savoir que Seacom détient actuellement un câble de 21 000 km reliant l’Afrique du Sud au Kenya. L’infrastructure numérique traverse des pays tels que Madagascar, le Mozambique, la Tanzanie et l’Égypte. 

L’entreprise a aussi souligné qu’elle fournit « une suite complète de communications flexibles, modernes et de haute qualité ». Son objectif est « d’accélérer la croissance économique des pays africains », dont Madagascar, à partir du développement numérique.

Pour rappel, c’est en juillet 2009 que a Seacom a annoncé la fin de l'installation d'un câble de fibre optique dans l'océan Indien à destination des pays africains de la zone, notamment Madagascar. Un équipement en haut débit qui visant à « instaurer une réelle concurrence et faire baisser le prix d'Internet », a-t-on soutenu à l’époque.

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires
* Please Don't Spam Here. All the Comments are Reviewed by Admin.