Type Here to Get Search Results !
FLASH
DEVISES

GESTION DES DECHETS | De nouveaux équipements pour la CUA



L’Agence Japonaise de Coopération Internationale (JICA) a signé avec le gouvernement malgache l’accord portant sur le financement du « Projet d’Amélioration des équipements de gestion des déchets solides pour la ville propre à Antananarivo ». Un projet qui, a-t-on précisé, vise à renforcer la capacité de gestion des déchets dans la ville d’Antananarivo à travers des équipements modernes d’assainissement. 

D’un montant de 26.5 milliards d'Ariary, ce don, va permettre de renforcer la capacité de collecte des déchets au niveau de la Commune Urbaine d’Antananarivo (CUA). Actuellement, 350 tonnes de déchets sont collectées dans la capitale tous les jours. Grâce à l'acquisition de ces nouveaux équipements, la capacité journalière de traitement des déchets de la CUA sera renforcée jusqu'à 600 tonnes. L'accord de relatif à ce projet a été signé entre la Ministre de l'Economie et des Finances, Rabarinirinarison Rindra Hasimbelo et Tanaka Kaori, Représente résidente de la JICA.

La mise en œuvre du projet contribuera à améliorer l’environnement sanitaire dans la capitale, a-t-on indiqué dans un communiqué qui a aussi rappelé que la cérémonie de signature a été effectuée en présence du Président de la République Andry Rajoelina et l'Ambassadeur du Japon à Madagascar, Higuchi Yoshihiro, au Palais d'Etat d'Iavoloha. Richard Randriamandrato, Ministre des Affaires Etrangères, Fidiniavo Ravokatra, Ministre de l’Eau, de l’Assainissement et de l’Hygiène, et Mandresy Rakotoarison, Directeur de la Coopération Internationale du Maire de la Commune Urbaine d’Antananarivo, y ont assisté également.

Un autre accord a aussi été signé à cette occasion. Ce dernier porte sur un projet d’équipements mobiles pour le forage de puits, d’un montant de 21 milliards d’Ariary, qui sera également octroyé par le gouvernement du Japon à titre de don non-remboursable. Ce second projet consiste à fournir des équipements pour le forage de puits afin d'accroître l’accès à l’eau potable et ainsi atténuer les impacts de la sècheresse à laquelle est confronté le Sud de Madagascar. Selon toujours les explications fournies, parmi ces équipements, figurent divers camions, des appareils géophysiques, des groupes électrogènes et des machines de forage qui permettront de détecter des sources d’eau et creuser des puits. 

« Cette année 2022 marque les 60 ans de relations amicales et diplomatiques entre Madagascar et le Japon. La cérémonie de signature des accords relatifs à ces projets renforce davantage la coopération entre les deux pays et réitère la volonté du Japon d'accompagner Madagascar sur la voie d'un développement équitable, inclusif et durable », a aussi tenu à rappeler la Présidence de la République dans le communiqué.

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires
* Please Don't Spam Here. All the Comments are Reviewed by Admin.