Type Here to Get Search Results !
FLASH
DEVISES

ENTREPRENARIAT AGRICOLE | Le Symabio pousse ses pions



Le Syndicat Malgache de l’Agriculture Biologique (Symabio), organisation crée en 2011 et qui rassemble actuellement une trentaine d’adhérents, vient de signer avec le Ministère de l’Agriculture et de l’Elevage (MINAE) une convention afin « de formaliser et de renforcer la coopération entre les deux entités » dans le domaine de la promotion de l’agriculture biologique dans la Grande Ile. 

« La convention a pour objet de définir les objectifs et les modalités de coopération entre et Symabio en matière de soutien au développement de l’agriculture biologique à Madagascar, en cohérence avec le cadre juridique et politique défini par la loi de 2020 sur l’agriculture biologique et la Stratégie Nationale sur l’Agriculture Biologique (SNABio) adoptée en 2022 », a-t-on précisé dans un communiqué.

Rappel a été fait que depuis maintenant cinq ans, plusieurs activités ont été menées ensemble entre la plateforme des opérateurs de la filière agriculture bio et le ministère en charge de l’Agriculture et de l’Elevage qui ont, notamment, abouti à la promulgation de la loi sur l’agriculture biologique en juillet 2020, suivi de l’élaboration de la Stratégie Nationale sur l’Agriculture Biologique.

Selon Heriniaina Ramboatiana, présidente de Symabio, « le partenariat devrait permettre de continuer à promouvoir la production biologique à Madagascar pour développer le marché intérieur et surtout améliorer l'image de Madagascar sur les marchés extérieurs. Le marché des produits bio est encore large et le taux d'exportation de Madagascar continue de croître ». A noter que le Symabio a fait savoir dernièrement qu’il compte réaliser un chiffre d’affaires d’un milliard de dollars américains à l’horizon 2030.

Pour le partenaire public, l’objectif est de promouvoir l’agriculture biologique et l’agroécologie en tant que levier de croissance durable du secteur agricole, du bien-être des populations et leur santé, la gestion durable des ressources naturelles et la préservation de la biodiversité, et de l’adaptation au changement climatique. Ainsi, le ministre Harifidy Ramilison a souligné que « le MINAE s'efforce de promouvoir la culture biologique pour fournir une alimentation saine à la population et de diminuer l'utilisation des engrais chimiques par les agriculteurs, qui se sont avérés plus chers à cause de la crise en Ukraine ». Notons que Madagascar fait partie des invités officiels à l'exposition mondiale des produits biologiques qui se déroulera en Allemagne.

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires
* Please Don't Spam Here. All the Comments are Reviewed by Admin.