Type Here to Get Search Results !
FLASH
DEVISES

LALAINA RAVELOMANANA | Chef malgache, fierté africaine



Après avoir, depuis de longues années, sillonné le monde en tant qu’ambassadeur de la gastronomie de la Grande Ile, le Chef Lalaina Ravelomanana, qui évolue actuellement au Marais Restaurant Madagascar, est devenu l’une des pièces maitresses du dispositif visant à mettre la cuisine africaine au centre de l’échiquier culinaire mondial.

« Chef cuisinier depuis 1996, Lalaina Ravelomanana exerce toujours son métier avec une grande passion, après avoir imposé son image dans les îles de l’Océan Indien et en Europe », a écrit sur lui un magazine international à l’occasion de la sortie de son livre de recette intitulé « Lartistika », il y a de cela quelques années. Ce premier ouvrage en art culinaire « made in Madagascar » contient une cinquantaine de recettes, de l’entrée au dessert. Et force est de constater que beaucoup d’eau a coulé depuis cette première « aventure livresque ».

« Le parcours de ce grand chef de la cuisine moderne reste impressionnant. Premier Africain et donc premier Malgache à être intronisé à l’Académie culinaire de France, puis le premier dans cette catégorie à avoir été membre du jury du Trophée International en cuisine et pâtisserie, Chef Lalaina représente non seulement la fierté nationale mais aussi celle de tout un continent », soutient un autre magazine tout aussi influent.

Pour rappel, sa participation aux événements internationaux a débuté vers le milieu des années 2000 en tant qu’invité d’honneur au Salon du Chocolat, se déroulant à Paris. De ses cursus universitaires en gestion et en architecture, il a réalisé en 2008 un projet sur le thème du chocolat. Un défilé de mode sur l’habillement en chocolat, des sculptures en chocolat, bref, tout était en ce produit à base de cacao, un des emblèmes du pays. 

En mai dernier, au Togo, Chef Lalaina a encore démontré qu’il est un Chef africain avec une montagne d’idées à revendre. Sa prestation durant le dîner de gala du « Fesival La Marmite » à Lomé a encore fait merveille : plats autours des produits spécifiques de Madagascar et les produits locaux de ce pays de l’Afrique de l’Ouest.  « J'ai mis en avant le caviar de Madagascar, la vanille, le poivre voantsiperifery, le brède anamalaho, le koba, le piment, le varanga de zébu ..., dans le cadre d’un super échange avec mes confrères africains », a-t-il confié.

Mais ce disciple d’Auguste Escoffier sait aussi cultiver la modestie devant les icones africaines de sa discipline.  C’est ainsi qu’il qualifie le Chef Christian Abegan de « véritable ambassadeur » de la cuisine du continent. A l’endroit de la Cheffe Olivia de Souza, Chef Lalaina ne manque pas non plus de louer « les talents et la disponibilité permanente de cette marraine à promouvoir la cuisine africaine ». On se souvient également de sa rencontre  avec Raoul Coly de la célèbre maison « O Petit Club Africain », le temps d’une recette improvisée à base de produits 100% locaux.

« Je dédie ces étoiles et ce classement à la restauration en général à Madagascar et en Afrique, qu’elles puissent inspirer les talents et faire rayonner notre gastronomie et nos produits locaux à l’international », a écrit avec une certaine émotion le Chef Lalaina lors de l’officialisation du classement du Marais en tant qu’établissement 5 étoiles, il y a un an presque jour pour jour.
Tags

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires
* Please Don't Spam Here. All the Comments are Reviewed by Admin.