Type Here to Get Search Results !
FLASH
DEVISES

SANTE | Des chaînes d’approvisionnement à renforcer



Les chaînes d'approvisionnement sont des maillons essentiels au bon fonctionnement des systèmes de soins de santé couvrant notamment les vaccinations, la santé reproductive, maternelle et infantile, la sexualité juvénile et l'égalité de genre. Un constat donné par le Coordonnateur Résident des Nations Unies, Issa Sanogo, lors de l'atelier du Modèle de Maturité des chaînes d'approvisionnement, tenu la semaine dernière.

L’occasion a également été pise à profit par le Coordonnateur Résident des Nations Unies à Madagascar pour inviter les parties prenantes de prendre en compte ce constat et de prendre des mesures nécessaires afin de pouvoir offrir des réponses pour renforcer la protection et la performance des services de santé et de soutenir leurs autonomies et leur pérennité.

Pour sa part, la Secrétaire Générale du Ministère de la Santé Publique a souligné que chaque citoyen a le droit d'avoir accès aux soins de santé de base dans sa déclaration de promesse commune. Et d’ajouter que l'amélioration des services et du système de visibilité est une nécessité. L’importance du retour d'information sur les derniers kilomètres a également été soulignée. 

Le Ministère s'est engagé à mettre en place un plan d'action pour coordonner les initiatives menées et mettre ensemble les ressources afin d'atteindre la couverture de santé universelle pour tous. Le système des Nations Unies, à travers ses agences telles que l'UNICEF, l'OMS et l'UNFPA, soutiennent l'élaboration du plan d'action national de renforcement des chaînes de santé tout en consolidant les acquis de cet atelier et d'autres évaluations associées.

« Investir dans des chaines d’approvisionnement robustes, réactives et résilientes aux chocs, permet de sauver des vies. Elles sont indispensables pour garantir à tous un accès universel, non discriminatoire, équitable et sans entrave, aux produits et services de santé et aux déterminants fondamentaux de la santé », a aussi souligné Issa Sanogo  si Jean-François Basse, Représentant de l’UNICEF, a insisté sur la nécessité d’œuvrer de concert à travers des stratégies et des réponses multisectorielles adaptées aux besoins et contextes locaux.

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires
* Please Don't Spam Here. All the Comments are Reviewed by Admin.