Type Here to Get Search Results !
FLASH
DEVISES

VBG | Accord entre l’UNFPA et l’Association Fitia



Le Fonds des Nations unies pour la population (UNFPA) et l'Association Fitia, créée par la Première Dame Mialy Rajoelina, ont signé un Mémorandum d'accord qualifié d’étape clé pour intensifier l'action collective visant à faire progresser l'égalité du genre, l'autonomisation de la femme et la lutte contre les Violences Basées sur le Genre (VBG) à Madagascar.

Pour la Première Dame de la République et Championne de la Lutte contre les violences basées sur le Genre (VBG), Mialy Rajoelina, il s'agit d'une « synergie pour renforcer l'engagement dans la lutte contre les VBG » et pour le Représentant de UNFPA Madagascar, c'est une « consolidation des acquis pour mettre fin aux VBG ».

Pour l’UNFPA, la gestion complète des cas de Violences Basées sur le Genre implique la formation de tous les acteurs de la chaîne de gestion pour qu'ils fassent leur travail efficacement. Rappelons qu’avec l'appui du Bureau de l'Ambassade Royale de Norvège à Madagascar, un atelier de 2 jours pour les magistrats et les officiers de police judiciaire a été organisé dernièrement à Toamasina afin d’améliorer leurs compétences en matière des législations nationales, mécanismes de prise en charge des VBG et de gestion des données. D’autres villes comme Manakara ont aussi déjà abrité des ateliers de ce genre.

A savoir en outre que l’Association Fitia, l’UNFPA et la Norvège se sont donnés la main pour organiser, le 16 juin dernier, la « Formation intégrée pour l’appui à la réinsertion sociale des victimes de VBG ». Ce programme comprenait notamment une séance de développement personnel, une formation en gestion des activités génératrices de revenus et une cession d’information sur le planning familial.

Ce Mémorandum d’Accord est signé pour une période allant jusqu’en décembre 2023 en appui au plan de développement du gouvernement. Par ailleurs, cette signature entre dans le cadre du nouveau Plan stratégique 2022-2025 de l'UNFPA, qui note que les organisations et initiatives dirigées par des femmes sont essentielles à la réalisation du Programme d'Action de la Conférence internationale sur la population et le développement (CIPD) et les Objectifs de Développement Durable ainsi que dans le cadre du soutien de UNFPA au gouvernement sous le huitième programme de coopération.

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires
* Please Don't Spam Here. All the Comments are Reviewed by Admin.